Phelps motive les États-Unis, O’Connell l’Europe

Le capitaine de l’équipe des États-Unis, Davis Love
Photo: Andrew Redington / Getty Images / Agence France-Presse Le capitaine de l’équipe des États-Unis, Davis Love

Chaska, États-Unis — La légende de la natation Michael Phelps pour les États-Unis, le joueur de rugby irlandais Paul O’Connell pour l’Europe : comme le veut la tradition, les deux équipes engagées dans la Ryder Cup 2016, qui débute vendredi, ont reçu la visite d’une star du sport.

« Nous avons eu des discussions très intéressantes lundi soir avec Michael Phelps », a révélé mardi le capitaine de l’équipe des États-Unis, Davis Love.

« Michael nous a parlé de son expérience olympique et de la délégation américaine à Rio, c’est vraiment quelqu’un qui aime le golf », a-t-il poursuivi.

Phelps, 31 ans, a mis un terme à sa carrière après les JO-2016 de Rio où il a porté sa collection de médailles olympique à 28, dont 23 en or, ce qui en fait le sportif le plus titré de l’histoire.

Un Irlandais

De leur côté, les joueurs européens se sont entretenus avec Paul O’Connell, sélectionné à 108 reprises en équipe d’Irlande, avec qui il a remporté le tournoi des Six nations à trois reprises (2009, 2014, 2015).

« Tous ceux qui ont parlé avec lui vous le diront : “Paul est quelqu’un qui sait motiver” », a souligné Darren Clarke, le capitaine nord-irlandais de l’équipe d’Europe. « C’est une très grande chance et un privilège pour nous que Paul soit à nos côtés », a-t-il poursuivi.

Selon Clarke, O’Connell a insisté sur le fait que les joueurs européens devaient être unis « épaule contre épaule » s’ils voulaient battre, devant leur public, les États-Unis.

L’Europe a remporté les trois dernières éditions de la Ryder Cup, compétition biénale qui oppose les meilleurs golfeurs européens et américains, alternativement en Europe et aux États-Unis.

Jamais l’Europe n’a remporté quatre victoires de suite, tandis que les États-Unis se sont inclinés à domicile, à Medinah (Illinois) en 2012 au terme d’un improbable retournement de situation lors de la dernière journée.