Canadien 4, Flames 1 - La tension baisse d’un cran

Rien ne vaut une victoire pour faire baisser la tension dans l’entourage d’une équipe. On peut être certain que la tension va diminuer d’un cran chez le Canadien après sa victoire de 4-1 face aux Flames de Calgary, hier soir, au Centre Bell.

Après avoir encaissé quatre défaites consécutivement, le Tricolore a livré une solide performance face aux Flames qui subissaient un premier revers en cinq rencontres. Pierre Dagenais (11e et 12e), Niklas Sundstrom (8e) et Patrice Brisebois (3e) ont inscrit les buts du Canadien. Jarome Iginla a été le seul à déjouer Mathieu Garon.
Cette victoire a permis au Canadien de rejoindre les Islanders de New York au septième rang de l’Association est tout en s’éloignant à cinq points des Sabres de Buffalo installés au neuvième échelon.
L’altercation de mercredi entre Saku Koivu et Mike Ribeiro a eu ses échos en première période. Le capitaine du Canadien a été conspué par quelques spectateurs en voix chaque fois qu’il a touché au disque. Une première à Montréal pour le Finlandais.
Le but de Sundstrom à 7:00 a cependant tôt fait de changer l’ambiance. Le Suédois a été en mesure de récupérer une rondelle libre lorsque Steve Bégin est parvenu à éliminer le défenseur Toni Lydman devant le filet des Flames. Sundstrom s’est retrouvé devant une cage déserte.
La participation des Flames aux séries va dépendre en grande partie de la contribution de Jarome Iginla. L’ailier droit a fait sa part en première lorsqu’il a créé l’égalité à 18:23 d’un tir foudroyant au moment où les deux équipes jouaient à quatre contre quatre.
Ayant profité d’une maladresse de Brisebois à la ligne bleue des Flames, Iginla s’est échappé hors l’aile. Son lancer, décoché du côté de la mitaine, n’a donné aucune chance à Mathieu Garon. Celui-ci n’a pas l’habitude de voir ce genre de tir à l’entraînement.
C’était le 30e but d’Iginla et son 12e en 11 matchs. Iginla atteignait aussi le plateau des 30 buts pour une quatrième saison de suite.
Dagenais était de retour dans la formation après avoir purgé une pénitence de deux matchs. Claude Julien lui a fait comprendre qu’il ne doit pas se limiter à tirer au but sans discernement.
Faut croire que Dagenais a compris le message puisqu’il a marqué d’un retour de lancer à 12:28 de la deuxième période. Il s’agissait de son premier but en 10 matchs. Brisebois a fait 3-1 à 18:10 lors d’une pénalité à Martin Gélinas, des Flames.
Brisebois a surpris Miikka Kiprusoff d’un tir sur réception après le beau travail de Richard Zednik et un échange rapide entre Michael Ryder et AndreJi Markov.
C’était le premier but du Canadien en avantage numérique après 14 tentatives infructueuses. En troisième, les Flames ont cherché à combler l’écart mais Garon a repoussé tous les tirs pour inscrire sa quatrième victoire contre aucun revers en 2004.