Le Canada grimpe au 4e rang mondial

C’est la première fois que le Canada se faufile parmi le top 5 du classement mondial, après avoir déjà occupé le 7e rang.
Photo: Miguel Schincariol Agence France-Presse C’est la première fois que le Canada se faufile parmi le top 5 du classement mondial, après avoir déjà occupé le 7e rang.

Le Canada s’est hissé au 4e rang du classement mondial de soccer féminin grâce à sa médaille de bronze aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

Le Canada a récolté 93 points et a grimpé de six échelons à la suite de sa victoire de 2-1 contre le Brésil lors du duel pour l’obtention de la 3e place aux JO.

Ce gain est un record en 13 ans d’histoire du classement de la Fédération internationale de football association. En juillet 2015, le Cameroun avait ajouté 87 points tandis que la Guinée équatoriale avait bondi de 80 points en décembre 2008.

C’est la première fois que le Canada se faufile parmi le top 5 du classement mondial, après avoir déjà occupé le 7e rang.

Malgré leur élimination en quarts de finale à Rio, les États-Unis conservent le 1er rang, devant les Allemandes, championnes olympiques, et la France.

Les Canadiennes ont remporté cinq de leurs six matchs aux Jeux de Rio. Elles ont notamment vaincu l’Allemagne en ronde préliminaire avant de battre la France en quarts de finale.

Sinclair honorée

Par ailleurs, la capitaine de la formation canadienne, Christine Sinclair a été nommée vendredi joueuse par excellence de la National Women’s Soccer League aux Jeux de Rio.

Sinclair, qui porte les couleurs des Thorns de Portland dans la NWSL, a marqué le but gagnant dans la victoire du Canada dans le match pour la médaille de bronze.

Il s’agissait de son 165e but en 250 matchs avec l’équipe nationale du Canada. Elle occupe le 2e rang de l’histoire du soccer féminin, derrière l’Américaine Abby Wambach et ses 184 buts sur la scène internationale.

Sinclair a dévoilé après le match face au Brésil que son père est décédé deux mois seulement avant les Jeux.

Elle a inscrit un total de trois buts pendant les JO.

La joueuse par excellence de la NWSL aux Jeux a été choisie lors d’un scrutin auprès des membres des médias qui couvrent les activités de la ligue.