Penny Oleksiak entre dans l’histoire

La Canadienne Penny Oleksiak a terminé ex aequo en tête avec l’Américaine Simone Manuel au 100 mètres style libre.<br />
<br />
 
Photo: La Presse canadienne La Canadienne Penny Oleksiak a terminé ex aequo en tête avec l’Américaine Simone Manuel au 100 mètres style libre.

 

La jeune révélation Penny Oleksiak poursuit sur sa lancée dans les épreuves de natation des Jeux olympiques de Rio. La Torontoise de 16 ans s’est hissée sur la première marche du podium jeudi soir grâce à une impressionnante prestation au 100 mètres style libre.

Déjà triple médaillée, la Torontoise de 16 ans a terminé ex aequo en tête avec l’Américaine Simone Manuel. Oleksiak devient la première athlète de l’histoire du Canada à remporter quatre médailles dans les mêmes Jeux d’été.

 
Plus tôt cette semaine, la jeune sensation a participé à la conquête du bronze au relais 4x100 m libre et au relais 4x200 m libre en plus d’avoir empoché l’argent au 100 m papillon.

Les autres nageurs canadiens n’ont pas connu autant de succès, jeudi soir. Santo Condorelli, qui a terminé au pied du podium au 100 m libre mercredi, n’a pas réussi à se qualifier pour la finale du 50m libre. L’Ontarien de 21 ans a enregistré un temps de 21,97 secondes, bon pour le 12e rang des demi-finales. Plus tard dans la soirée, Condorelli a pris la 12e place des demi-finales du 200m papillon et n’a donc pu se qualifier pour la finale.

Kierra Smith, de Kelowna, en Colombie-Britannique, a quant à elle pris la septième place lors de la finale du 200m brasse avec un temps de 2:23,19. La Japonaise Rie Kaneto (2:20,30) a décroché l’or, suivie par la Russe Yulia Efimova (2:21,97) et par la Chinoise Jinglin Shi (2:22,28).

Lors des demi-finales du 200m dos féminin, Hilary Caldwell a pris la deuxième des demi-finales (2:07,17) et participera à la finale vendredi tandis que l’Ontarienne Dominique Bouchard n’a pu se qualifier en terminant neuvième (2:09,07).

Golf
Photo: Alastair Grant Associated Press Graham DeLaet a réussi quatre oiselets au cours des huit premiers trous.

D’autre part, le Canada a amorcé de belle façon, jeudi, la défense de son titre au tournoi de golf olympique... vieux de 112 ans.

Graham DeLaet a réussi quatre oiselets au cours des huit premiers trous et il a terminé la première ronde en remettant une carte de 66 (moins-5), jeudi. Il détenait la tête au chalet jusqu’à ce que l’Australien Marcus Fraser joue 63.

Il s’agissait de la première ronde de golf jouée aux Olympiques depuis la victoire du Canadien George S. Lyon à St. Louis, en 1904.

Le golfeur de Weyburn, en Saskatchewan, partage le deuxième rang avec le Suédois Henrik Stenson.

David Hearn, de Brantford, en Ontario, a quant à lui remis une carte de 73 et il est à égalité en 42e place à plus-2.

DeLaet était accompagné du Brésilien Adilson da Silva et du Sud-Coréen Byeong Hun An au sein du premier groupe de départ. Ils ont été accueillis par une foule de photographes qui ont croqué sur le vif ce moment historique.

Pendant que son ami et ancien joueur de la LNH Ray Whitney s’occupait de ses bâtons, DeLaet a joué 31 sur le premier neuf. Il n’a commis qu’un seul boguey, au 11e trou, et il a conclu le deuxième neuf en inscrivant des oiselets aux 13e et 18e trous. «La dernière fois que je me suis senti nerveux, c’est probablement à la Coupe des Présidents [en 2013]», a déclaré DeLaet. «C’est arrivé quelques fois lorsque j’évoluais parmi les derniers groupes, mais jamais lors de mon premier coup de départ. La sensation était vraiment différente.»

 
Nestor et Pospisil joueront pour le bronze

La tentative de Daniel Nestor d’obtenir une deuxième médaille d’or aux Jeux olympiques a pris fin quand lui et son compatriote Vasek Pospisil ont baissé pavillon 7-6 (1), 7-6 (4) contre les Espagnols Rafael Nadal et Marc Lopez, en demi-finale du double masculin

Le duo canadien se mesurera maintenant aux Américains Jack Sock et Steve Johnson, vendredi, lors du match de la médaille de bronze.

Nestor, qui avait remporté la médaille d’or en double avec le Québécois Sébastien Lareau lors des Jeux de Sydney, en 2000, avait été ajouté à l’équipe olympique à la suite du retrait de Milos Raonic.

Hyacinthe n’y sera pas

L’équipe canadienne d’athlétisme a annoncé que la sprinteuse québécoise Kim Hyacinthe, de Terrebonne, ne participera pas aux Jeux. Cette dernière avait subi une élongation du quadriceps gauche lors du Grand Prix de Londres, il y a quelques semaines. Elle a échoué une évaluation de la condition physique spécifique, plus tôt cette semaine.

Par ailleurs, les cyclistes canadiennes ont fini quatrièmes lors des qualifications de la poursuite en équipe, jeudi, prolongeant ainsi leur séjour olympique au Brésil.

Allison Beveridge, de Calgary, Georgia Simmerling, de West Vancouver, ainsi que Jasmin Glaesser et Laura Brown, toutes deux de Vancouver, ont complété le 4000 m en quatre minutes et 19,599 secondes.

Samedi matin, le Canada et l’Angleterre vont s’affronter avec à l’enjeu une place en finale.

En boxe masculine, dans la catégorie des 64 kilos, le Torontois Arthur Biyarslanov a gagné son combat préliminaire contre le Jordanien Obada Alkasbeh par le score de 3-0.

Finalement, l’équipe masculine canadienne s’est inclinée 4-2 contre l’Irlande en hockey sur gazon.

1 commentaire
  • Hubert Graton - Abonné 12 août 2016 11 h 28

    Eh ben

    Son docteur serait-il russe ?