Le bronze pour l'équipe canadienne du relais féminin 4x200 mètres style libre

Les Canadiennes ont complété la course en un temps de sept minutes 45,39 secondes derrière les États-Unis (7:43,03) et l’Australie (7:44,87).
Photo: Martin Bureau Agence France-Presse Les Canadiennes ont complété la course en un temps de sept minutes 45,39 secondes derrière les États-Unis (7:43,03) et l’Australie (7:44,87).

L’équipe canadienne du relais féminin 4x200 mètres style libre a permis au Canada de terminer la journée sur une bonne note aux Jeux olympiques de Rio, mercredi.

Katherine Savard, de Pont-Rouge, Taylor Ruck, Britanny MacLean et Penny Oleksiak ont décroché la médaille de bronze en fin de soirée. Les Canadiennes ont complété la course en un temps de sept minutes 45,39 secondes derrière les États-Unis (7:43,03) et l’Australie (7:44,87).

Avec ce triomphe, Oleksiak, la Torontoise de 16 ans, a porté à trois son total de médailles depuis le début des Jeux. Elle avait fait équipe avec Ruck, samedi, pour remporter le bronze au relais 4x100 mètres puis avait remporté l’argent au 100m papillon, dimanche.

Lors des qualifications, Emily Overholt, de Vancouver Ouest, en Colombie-Britannique, et Kennedy Goss, de Toronto, avaient aidé Savard et Ruck à enregistrer le sixième temps (7:51,99). Les deux nageuses obtiendront elles aussi leur médaille.

Presque l'or
En finale du 100 mètres style libre, l’Ontarien Santo Candorelli est passé à un cheveu de procurer au Canada une première médaille d’or, mais il a finalement dû se contenter d’une quatrième place, à trois centièmes du podium.

Le nageur de 21 ans détenait le premier rang au virage, mais a ralenti la cadence au retour pour conclure l’épreuve en 47,88 secondes. L’Australien Kyle Chalmers a pris la première place en 47,58, suivi par le Belge Pieter Timmers (47,80) et par l’Américain Nathan Adrian (47,85).

Oleksiak avait amorcé sa soirée du bon pied en passant à 0,01 seconde d’établir un record olympique en enregistrant le deuxième meilleur temps (52,72) des demi-finales au 100 mètres style libre. La Torontoise aura donc la chance d’obtenir un autre titre lors de la finale, jeudi.

Sa compatriote Chantal Van Landeghem, de Winnipeg, a terminé 10e des demi-finales et ne s’est pas qualifiée. L’Australienne Cate Campbell a pris le premier rang en établissant le record olympique en 52,71. Avec cette impressionnante prestation, Oleksiak a établi un record canadien ainsi qu’un record du monde junior.

Kierra Smith, de Kelowna, en Colombie-Britannique, s’est quant à elle qualifiée pour la finale du 200 mètres brasse en inscrivant le huitième temps des demi-finales (2:22,87).

Escrime: Harvey impressionne

Photo: Andrew Medichini Associated Press Eleanor Harvey s’est hissée au septième rang à l’épreuve du fleuret.

Même si elle n’a pas obtenu de médaille, la Canadienne Eleanor Harvey a connu un impressionnant parcours qui lui a permis d’entrer dans l’histoire olympique canadienne, mercredi.

L’escrimeuse ontarienne de 21 ans a conclu au septième rang, le meilleur classement d’une Canadienne à l’épreuve du fleuret. Le fait d’armes de sa journée est survenu en matinée lorsqu’elle a surpris la favorite, l’Italienne Arianna Errigo, 15-11 en 16es de finale. Errigo est considérée par certains comme la meilleure escrimeuse au monde toute arme confondue. Elle était pressentie pour devenir la prochaine grande championne italienne à Rio après la retraite de Valentina Vezzli, sextuple médaillée d’or.

Après avoir signé la victoire, Harvey a retiré son masque, s’est tournée vers le contingent de partisans canadiens, ébahis, à proximité et a tapé sur son plastron comme si elle disait « Moi ? J’ai réussi ça ? ». Harvey s’est plus tard inclinée 15-13 en quarts de finale contre la Tunisienne Ines Boubakri.

Au basketball
En après-midi, l’équipe de basketball féminin a elle aussi réalisé une première olympique en améliorant sa fiche à 3-0. Les Canadiennes ont peiné, mais elles sont venues à bout des Sénégalaises en l’emportant 68-58. L’équipe féminine n’avait jamais enregistré plus de deux victoires lors du tournoi olympique.

En cyclisme sur route, Tara Whitten, de Calgary, une triple championne du monde, a pris le septième rang au contre-la-montre avec un temps de 45 minutes 1,16 seconde. Karol-Ann Canuel, de Gatineau, a quant à elle terminé 13e en 46 : 30,93.

Hugo Houle, de Sainte-Perpétue, a pour sa part conclue au 21e échelon au contre-la-montre en un temps de 1:17:02,04.

En fin de soirée, le duo canadien de volleyball de plage formé de Josh Binstock de Toronto et de Samuel Schachter de North York, s’est incliné contre les Autrichiens Clemens Doppler et Alexander Horst. Les Autrichiens l’ont emporté en trois manches de 21-19, 16-21 et 15-8.

Les conditions météorologiques difficiles ont forcé le report de toutes les compétitions d’aviron pour la deuxième fois de la semaine en raison des vents et de l’eau agitée. Les matchs de tennis ont également été annulés, ce qui signifie que la demi-finale du tournoi de double masculin, qui opposera le Torontois Daniel Nestor et le Vancouvérois Vasek Pospisil aux Espagnols Rafael Nadal et Marc Lopez, aura lieu jeudi.