Les déboires du Canadien - Julien remet les choses en perspective

Claude Julien a remis les trois défaites de suite de son équipe en perspective, hier. «Ici, on s'arrête au Canadien, a noté l'entraîneur. Mais regardez à travers la ligue, ce sont toutes les équipes qui connaissent des hauts et des bas. Une victoire demain [aujourd'hui] contre Atlanta, et on n'en parlera plus.»

Une grande partie des succès du Canadien jusqu'ici cette saison s'explique par le fait qu'il n'a jamais subi plus de trois défaites consécutives, ce qui lui est arrivé à quatre reprises, dont deux fois au cours des trois dernières semaines.

Et il semble que José Théodore soit fatigué, du moins mentalement, c'est son mentor, Roland Melanson, qui le dit. Il a subi la défaite à sept de ses neuf derniers matchs, et il a accordé quatre buts dans cinq de ses huit derniers.

Mais c'est encore lui qui sera devant le filet contre les Thrashers, un choix peu surprenant malgré tout si l'on sait qu'il les a battus trois fois cette saison en les limitant à un seul but à chaque occasion. C'est cependant la première fois que le Canadien affrontera les joueurs de Bob Hartley depuis le retour au jeu de leur as Dany Heatley.

Pour ce qui est de l'utilisation future du Théodore, Julien a dit qu'on verra au fur et à mesure.

Autre petit problème: Richard Zednik, le meilleur marqueur du Canadien, «n'est pas à 100 %», a fait savoir Julien sans vouloir préciser la nature de son ou ses petits bobos. «C'est un meilleur joueur que ce qu'il a montré dernièrement et on s'attend à ce qu'il nous en donne plus, mais il y a de petites choses qui l'empêchent d'être à son mieux présentement.»

Le Canadien sera aussi privé de son meilleur défenseur, Sheldon Souray, jusqu'à la fin du calendrier régulier ou presque.

***

Claude Julien a expliqué pourquoi il a retiré Pierre Dagenais de la formation lors du match à Ottawa. «Il a un bon lancer mais il ne doit pas se limiter à ça. Il doit contribuer d'autres façons et c'est ce que je lui ai expliqué. Il doit faire plus que lancer la rondelle. Et puis voir un match d'en haut, ce n'est jamais mauvais pour un jeune.»

On ne savait pas hier si Dagenais jouera face aux Thrashers. Mais la dernière fois qu'il a été laissé de côté, il a marqué huit buts en 15 matchs après avoir réintégré la formation. L'ailier de Mike Ribeiro a cependant enchaîné avec une séquence de neuf matchs sans but, et un seul petit point.

***

Claude Julien a donné congé à ses joueurs hier, à la veille d'un match contre les Thrashers d'Atlanta. Le Canadien a passé la dernière semaine à l'étranger et la journée de dimanche a été consacrée à une promotion au Centre Bell.

«Ce n'est pas un problème, a estimé l'entraîneur. C'est arrivé souvent cette saison et les joueurs ont bien répondu.»

***

Craig Rivet a ramené son différentiel de -10 à 0 surtout depuis qu'il a été déplacé du côté gauche à la suite des blessures à Andrei Markov et Sheldon Souray. C'est une bonne nouvelle compte tenu de l'absence prolongée de Souray.

«De tous les [défenseurs] droitiers qu'on a fait jouer à gauche, c'est lui qui a été le plus à l'aise et qui s'est le mieux adapté», n'a pu que constater Claude Julien.

L'entraîneur a aussi eu de bons mots pour le jeune Mike Komisarek qui joue mieux à mesure qu'il obtient plus de temps de glace, selon lui, un autre point positif en l'absence de Souray.