Les paroles d’«Ô Canada» modifiées au match des étoiles

San Diego — Afin de faire valoir ses opinions politiques, un des membres du groupe musical The Tenors a modifié une ligne d’Ô Canada lors de l’interprétation des hymnes nationaux au match des étoiles du baseball majeur mardi à San Diego.

Plutôt que de chanter « With glowing hearts we see thee rise/The True North strong and free. » (« Car ton bras sait porter l’épée/Il sait porter la croix »), Remigio Pereira a chanté « We’re all brothers and sisters, all lives matter » (« Nous sommes tous frères et soeurs, toutes les vies ont de l’importance ») en référence aux tensions raciales qui font rage aux États-Unis.

Le mouvement « All Lives Matter » est perçu par plusieurs comme un affront au slogan « Black Lives Matter » (les vies des Noirs comptent), qui dénonce notamment le racisme et le profilage racial exercé par des forces policières à l’endroit de communautés afro-américaines.

Le groupe originaire de Victoria, en Colombie-Britannique, s’est excusé par voie de communiqué en fin de soirée mardi, affirmant qu’il s’agit d’un « manque de jugement irrespectueux et malavisé » d’un seul des membres de la formation, qui aurait agi sans en informer ses collègues.

« Les autres membres du groupe sont sous le choc et humiliés par le geste de Remigio Pereira, qui a changé les paroles de notre hymne si cher et qui s’est servi de cette plateforme pour servir ses opinions politiques », poursuit le groupe dans le communiqué.

Pereira, qui est né à Boston mais a grandi à Gatineau, ne fera plus partie de la formation jusqu’à nouvel ordre, a précisé The Tenors, en ajoutant que son geste était « extrêmement égoïste ». Pereira tenait également une affiche où il était écrit « all lives matter ».

Le groupe a poursuivi le couplet en français, ce qui n’est habituellement pas coutume lors des matchs des Blue Jays de Toronto, la seule équipe canadienne des ligues majeures.

La modification de Pereira a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux. L’attaquant du Canadien de Montréal Brendan Gallagher, ne s’est pas gêné pour qualifier le geste d’« irrespectueux » sur Twitter. D’autres internautes ont décrit la modification comme étant une « disgrâce ».