Sagan arrache la 11e étape par grand vent

Le Slovaque Peter Sagan a remporté l’étape devant Chris Froome, détenteur du maillot jaune de meneur du Tour.
Photo: Peter Dejong Associated Press Le Slovaque Peter Sagan a remporté l’étape devant Chris Froome, détenteur du maillot jaune de meneur du Tour.

Le Slovaque Peter Sagan a remporté une 11e étape venteuse au Tour de France cycliste mercredi, sortant vainqueur d’une échappée tardive à quatre coureurs comprenant le détenteur du maillot jaune de meneur au classement général, Chris Froome.

Avec 12 kilomètres à parcourir sur 162,5 de Carcassonne à Montpellier, Froome et son coéquipier de l’équipe Sky Geraint Thomas ont rejoint Sagan et Maciej Bodnar, de Tinkoff.

Sagan a aisément devancé Froome au sprint, Bodnar finissant 3e.

« C’était l’impulsion du moment, a dit Froome. Quand j’ai vu Sagan, je me suis dit : « Pourquoi pas ? Nous verrons bien ce qui arrivera. »»

Au classement général, le Britannique Froome, en quête d’un troisième titre en quatre ans, a pu augmenter son avance de 12 secondes sur de multiples rivaux du peloton, arrivé 6 secondes plus tard.

Sa 2e place lui vaut une prime de 6 secondes, et sa priorité sur son compatriote Adam Yates (Orica-BikeExchange) est maintenant de 28 secondes.

Sagan a obtenu une deuxième victoire à au Tour cette année, lui qui a remporté la 2e étape. En carrière, il totalise six victoires d’étape à la Grande Boucle.

« J’étais surpris moi aussi, a dit Sagan au sujet du sprint. Ce n’était pas prévu, c’est juste arrivé comme ça. Le vent a rendu toute l’étape assez délicate. »

Chutes

Les bourrasques ont atteint 40 km/h mercredi, séparant parfois le peloton en plusieurs petits groupes. Une douzaine de cyclistes ont chuté, sans réels dommages toutefois.

L’Irlandais Dan Martin (Etixx-Quick Step) est 3e au classement général, à 31 secondes du meneur. Le Colombien Nairo Quintana (Movistar), deux fois 2e du Tour, a quant à lui 35 secondes de retard.

Le Français Arthur Vichot et l’Australien Leigh Howard ont pris une avance de près de 4 minutes en s’échappant tôt, mais ils ont été rattrapés à mi-chemin de l’étape.

Antoine Duchesne, de Saguenay, a fini 49e, ce qui le place 116e au classement général.

Jeudi, fête nationale de la France, la 12e étape consistera en 178 km de Montpellier au mont Ventoux, en Provence. En 2013, Froome a été victorieux sur cette montagne de 1909 mètres.

Comme on attend encore du vent, l’arrivée a été devancée de 6 km. « C’est une montée emblématique, mais la raccourcir est une bonne chose, a dit Froome. Décider autrement ne serait pas sécuritaire. »