Le Canada bien représenté en athlétisme à Rio

Edmonton — Lanni Marchant disputera le marathon féminin ainsi que le 10 000 mètres aux Jeux de Rio de Janeiro, ce qui permettra à la coureuse de fond canadienne de réaliser un rare doublé olympique.

Athlétisme Canada a procédé lundi à l’annonce de son équipe en vue des Jeux de Rio, et l’Ontarienne est inscrite pour concourir dans les deux épreuves.

Marchant, détentrice du record canadien au marathon, a précisé qu’on lui a d’abord dit de se concentrer sur le 10 000 m.

Elle a dit que bien qu’Athlétisme Canada ne lui ait pas opposé un « non » ferme pour le marathon, elle ne figurait pas dans la liste initiale pour cette épreuve.

Ses partisans ont promu son cas sur les médias sociaux, avec notamment une pétition en ligne et des gazouillis incluant le mot-clic #LetLanniRun.

« Je suis vraiment heureuse et excitée, a dit Marchant. Nous avons simplement gardé le cap, si on peut dire. Ma philosophie était d’aller de l’avant peu importe ce qui serait décidé. Nous contrôlons ce que nous pouvons, soit l’entraînement. Le reste va se placer. »

Des champions du monde

Marchant fait partie des 65 membres de l’équipe canadienne d’athlétisme, considérée comme l’une des plus fortes à représenter le Canada aux JO.

Parmi les autres athlètes en vue, on retrouve le sprinteur Andre De Grasse, le champion du monde de saut en hauteur Derek Drouin, le champion du monde de saut à la perche Shawn Barber, l’heptathlonienne Brianne Theisen-Eaton et le décathlonien Damian Warner.

« C’est la brigade la plus forte et la plus équilibrée dont j’aie fait partie, a dit Theisen-Eaton. Il y a des athlètes ayant gagné plusieurs médailles sur la scène internationale. Nous pouvons rivaliser pour le podium dans plusieurs disciplines. Nous sommes prêts à représenter le Canada à Rio. »

Athlétisme Canada a nommé l’équipe au terme d’essais ces jours derniers à Edmonton.

« Nous comptons sur un groupe polyvalent et concentré qui sera prêt pour les moments cruciaux aux Jeux, a dit l’entraîneur-chef, Peter Eriksson. Nous avons des vétérans qui ont déjà eu des succès internationaux, ainsi que de jeunes athlètes qui sont prêts pour la prochaine étape. »