Le club-école du Canadien s’installera à Laval en 2017

Le Canadien de Montréal a choisi d’imiter plusieurs formations de la Ligue nationale de hockey en établissant le plus près possible de son domicile son club-école de la Ligue américaine, et il a fait part lundi du transfert des IceCaps de St. John’s à la future Place Bell de Laval à compter de la saison 2017-2018.

Le président du club, Geoff Molson, en a fait l’annonce en plus de commenter pour la première fois la transaction impliquant le défenseur P.K. Subban. Il était accompagné de son directeur général, Marc Bergevin, du maire de Laval, Marc Demers, ainsi que de Vincent Lucier, président de la Place Bell, lundi matin.

« Côté administratif, ça va faire une bonne différence, a noté Molson. Ça ne prendra plus un vol pour faire appel à un joueur. À la dernière minute, nous pourrions en rappeler un pour nous aider le jour même, quitte à ce qu’il vienne en métro ! »

Bergevin a également souligné les avantages, pour son équipe des opérations ainsi que pour lui-même, d’avoir un club-école si près de son bureau. « À Terre-Neuve, il n’y a que deux vols par jour en direction de Montréal. Ici, en une demi-heure le joueur sera avec nous. Ce sera beaucoup plus facile pour les mouvements de personnel, et également pour moi d’assister aux matchs. »

Le Tricolore n’a plus d’équipe de la LAH au Québec depuis le départ des Canadiens de Sherbrooke en 1990. De 1999 à 2002, les Citadelles de Québec ont agi à titre de club indépendant affilié pour assurer le développement de quelques jeunes espoirs du Tricolore. L’équipe a été fusionnée aux Bulldogs et transférée à Hamilton en 2002.

Les gouverneurs de la LAH ont approuvé le transfert des IceCaps à Laval la semaine dernière. La formation de Terre-Neuve disputera une ultime campagne au Mile One Center en 2016-2017.

Le nom de l’équipe sera décidé par le biais d’un concours en ligne.

Construite au coût de 200 millions $ à proximité de la station de métro Montmorency et de l’autoroute 15, la Place Bell sera achevée à l’été 2017. Doté de trois patinoires, dont une de dimension olympique, le complexe accueillera en plus du hockey des spectacles et des événements culturels. Le groupe evenko s’assurera de gérer tout le volet culturel et sportif de l’amphithéâtre.

Appui à Bergevin
À sa première sortie publique depuis la transaction qui a envoyé P.K. Subban aux Predators de Nashville en retour de Shea Weber, Geoff Molson se doutait bien qu’il allait devoir la commenter.

« C’est certain que P.K. Subban a été un excellent joueur pour notre équipe. Je pense que Marc a très bien fait ce printemps pour améliorer le club avec l’arrivée de quatre nouveaux joueurs, a-t-il souligné. C’est certain que pour Marc, c’est une décision très difficile à prendre, mais je l’appuie à 100 %. J’ai très hâte de voir ces nouveaux joueurs. »

Il n’a pas nié avoir discuté de la transaction avec son d.g. « Ce que j’ai expliqué à Marc, c’est que P.K. est un joueur extraordinaire qui est très engagé dans la communauté. Les deux sont importants, mais pour Marc, c’est une décision hockey. Et je suis confiant que les décisions qu’il a prises vont améliorer l’équipe pour l’an prochain. »

Quant à Subban, Molson souhaite que les gens lui réservent un bel accueil quand les Predators seront au Centre Bell le 2 mars prochain.

« Nous nous sommes parlé après la transaction. C’est un bon gars, je pense qu’il va bien faire à Nashville. Je suis aussi content qu’il ait annoncé qu’il allait continuer à appuyer l’Hôpital de Montréal pour enfants. »

1 commentaire
  • Gilles Gagné - Abonné 11 juillet 2016 20 h 06

    IceCaps

    Quel nom batard et dans une colonie française en train de s'angliciser ca passe de toute évidence, du moment qu'on leur sert du hockey et un discours caquiste.