Une journée à oublier pour les Québécois

Sankt-Anton, Autriche — La journée fut à oublier pour les skieurs québécois Julien Cousineau et Jean-Philippe Roy.

Si Thomas Grandi a sauvé l'honneur du Canada avec une 10e place, Roy et Cousineau n'ont fait que passer. Et encore...

Roy n'a pu terminer la première manche, alors que Cousineau n'a pu se qualifier.

«Je suis vraiment déçu, je n'ai pas bien skié, a dû admettre Cousineau. Je n'ai pas eu une bonne semaine d'entraînement. J'étais fatigué et le résultat s'est fait sentir aujourd'hui. En plus, j'ai fait une grosse erreur vers la fin du parcours, ce n'était rien pour m'aider.»

«Heureusement, a-t-il ajouté, la prochaine compétition est dans deux semaines, ce qui me donnera le temps de mieux m'entraîner après avoir profité de deux jours de congé. Ce qui me déçoit encore plus, c'est que le parcours n'était pas difficile et les conditions étaient bonnes.»

«J'ai ainsi raté une bonne chance d'aller à la finale de la Coupe du monde, qui accepte les 25 premiers. Il faudra que je récolte un "top 5'' pour y aller, ce qui n'est pas impossible», a déclaré l'athlète âgé de 23 ans originaire de Lachute.