Coupe du monde de ski alpin - slalom - Miller se rapproche de Maier

L’Américain Bode Miller.
Photo: Agence Reuters L’Américain Bode Miller.

Sankt-Anton, Autriche — L'Américain Bode Miller a signé hier sa première victoire en slalom depuis deux ans en s'imposant à Sankt-Anton après deux très bonnes manches, et il s'est hissé à la troisième place du classement général de la Coupe du monde.

Miller, qui possédait une avance confortable après son passage sur le premier tracé, s'est imposé sur la piste Sonnenwiese dans le temps combiné de 1 minute 34,60 secondes, avec 0,95 seconde d'avance sur le Finlandais Kalle Palander.

«C'est l'une de ces courses qui vous rend vraiment heureux de faire de la compétition», a déclaré Miller après avoir signé la quatrième victoire de sa carrière en slalom. «J'ai simplement poussé les limites de ce sport. Même si je n'avais pas gagné, j'aurais eu le sourire. Ça fait plaisir de réussir deux manches régulières sans commettre de grosse erreur.»

Palander, vainqueur du globe de cristal de la discipline l'an passé et vainqueur de trois slaloms cette saison, a pris la deuxième place en 1 m 35 s 55.

«Je suis sorti trop souvent cette saison, du coup j'y suis allé tranquillement dans la première manche, a commenté Palander C'est ce qui fait la différence entre un podium et une victoire.»

L'Autrichien Mario Matt s'est classé troisième, en 1 m 35 s 69, après avoir terminé 18e de la première manche. «C'est une magnifique surprise d'être sur le podium, a déclaré Matt. J'étais tellement loin après la première manche.»

Son compatriote Rainer Schoenfelder, quatrième en 1 m 35 s 73, a conservé la tête du classement de la discipline.

Le Canadien Thomas Grandi a pris le 10e rang. «Ce fut une course formidable, a dit Grandi. Je crois que j'ai bien fait lors des deux manches, mais j'ai aussi commis des erreurs à chaque descente. J'étais tout près de réaliser deux manches sans faille.»

Quatre ans

La dernière victoire de Miller dans un slalom de Coupe du monde remontait au mois de janvier 2002, à Schladming, en Autriche. L'Américain, qui a remporté deux géants cette saison, était aussi monté deux fois sur le podium en slalom. «Je commençais à ressembler à un disque rayé quand je disais à la presse que mon slalom n'était pas si mauvais et que le matériel non plus, a-t-il déclaré. Tout fonctionnait bien et ça aurait pu se produire l'année dernière.»

«Mais c'est vrai que depuis les dernières innovations sur mes skis, je me sens beaucoup plus solide. Depuis, j'ai toujours fini dans les cinq premiers en slalom, excepté à Wengen où j'ai chuté.»

Grâce à sa victoire, Miller a pris la troisième place du classement général de la Coupe du monde, avec 984 points, à une longueur du spécialiste autrichien des épreuves techniques, Benjamin Raich. Hermann Maier occupe la tête de ce classement, avec 1054 points.