Les soeurs Williams accèdent au carré d’as

Les soeurs Venus et Serena Williams célèbrent un point marqué lors d'un match en double contre Lucie Hradecka et Andrea Hlavackova, mardi.
Photo: Jim Watson Agence France-Presse Les soeurs Venus et Serena Williams célèbrent un point marqué lors d'un match en double contre Lucie Hradecka et Andrea Hlavackova, mardi.

Les soeurs Williams pourraient s’affronter une autre fois en finale d’un tournoi du Grand Chelem de tennis.

Venus Williams a atteint les demi-finales du tournoi de Wimbledon pour la première fois en sept ans mardi, tandis que la championne en titre, Serena Williams, a accédé au carré d’as pour une 10e fois au All England Club.

Cherchant à décrocher un autre titre à l’âge de 36 ans, Venus, quintuple championne à Wimbledon, a défait Yarsoslava Shvedova 7-6 (5), 6-2, se qualifiant pour les demi-finales du tournoi londonien pour la première fois depuis 2009 et la première fois dans un tournoi majeur depuis les Internationaux des États-Unis en 2010.

« J’aime jouer au tennis, ç’a toujours été le cas, a déclaré Venus, 8e tête de série. Lorsque vous gagnez des matchs, c’est encore plus agréable. Je ne peux pas mentir à ce sujet. »

Menée 5-2 au bris d’égalité, Venus a inscrit cinq points d’affilée pour enlever le premier set, puis elle a survolé la deuxième manche sur le court no 1. Elle n’est plus qu’à une victoire d’un retour en finale à Wimbledon pour la première fois depuis 2009, quand elle s’est inclinée devant Serena, sextuple championne.

« Les victoires et les défaites ont toutes mené à ces grands moments, a déclaré Venus. Vous ne pouvez pas toujours vivre ce grand moment. Si vous êtes Serena Williams, je suppose que cela arrive souvent. Pour Venus Williams, c’est une journée formidable. »

Un peu plus tard, Serena a défait la Russe Anastasia Pavlyuchenkova 6-4, 6-4 sur le court central, mettant fin au match avec un as enregistré à 197 km/h. Son palmarès en quarts de finale à Wimbledon est désormais de 10-2.

Venus fera face à Angelique Kerber, no 4, championne des Internationaux d’Australie, qui a eu raison de Simona Halep 7-5, 7-6 (2) lors du premier match de la journée sur le court central. Ce match a donné lieu à une bataille défensive ponctuée de 13 bris de service, dont huit d’affilée en première manche.

Serena jouera contre Elena Vesnina, une Russe classée au 50e rang qui a défait Dominika Cibulkova 6-2, 6-2, devenant la première joueuse féminine non tête de série à se qualifier pour les demi-finales à Wimbledon depuis 2010.

Solidarité sororale

Questionnée à propos de la possibilité d’affronter sa soeur et partenaire de double en finale samedi, Serena a souri.

« Ce serait génial, a-t-elle dit. Évidemment, c’est une adversaire redoutable. Mais je souhaite tellement qu’elle gagne — évidemment pas en finale si j’en suis. Mais si je ne suis pas là, je désire vraiment qu’elle gagne. »

Serena mène 16-11 dans l’ensemble et 4-2 à Wimbledon lors des face-à-face contre sa soeur. Venus a vaincu Serena en demi-finales en 2000 en route vers son premier titre et de nouveau en finale en 2008. Serena a eu raison de Venus lors des finales en 2002, 2003 et 2009, et au quatrième tour l’an dernier.

Venus, la joueuse la plus âgée du tableau féminin à 36 ans, connaît un parcours remarquable à sa 19e présence à Wimbledon. Elle était déjà la joueuse la plus âgée à disputer un quart de finale d’un tournoi du Grand Chelem depuis Martina Navratilova en 1994 à l’âge de 37 ans.

Venus a gagné son premier titre à Wimbledon en 2000, et elle a ajouté des victoires en 2001, 2005, 2007 et 2008, Mais elle a été ralentie ces dernières années par le syndrome de Sjögren, une affection chronique qui provoque des douleurs articulaires et sape l’énergie.

Shvedova — une Kazakhe qui occupe le 96e rang mondial disputant son troisième quart de finale en Grand Chelem — a sauvé une balle de set contre Venus avec un coup droit alors qu’elle servait à 5-4 à la première manche. Shvedova a ensuite pris l’avantage 5-2 au bris d’égalité, avant de tomber au point mort alors que Williams prenait le contrôle du match.

« Oh wow ! s’est exclamée Venus. Quelle dure journée sur le court. Au premier set, j’ai eu tellement d’occasions, mais elle jouait si bien. Et même au bris d’égalité, il semblait qu’elle allait gagner. Et je m’en suis sortie avec le set. Quelle journée j’ai eu contre une adversaire qui était à son mieux. »

Kerber mène 3-2 en carrière contre Venus, mais elles ne se sont pas affrontées depuis 2014.