300e victoire «majeure» pour Serena Williams

Serena Williams a vaincu Annika Beck pour inscrire la 300e victoire majeure de sa carrière.
Photo: Glyn Kirk Agence France-Presse Serena Williams a vaincu Annika Beck pour inscrire la 300e victoire majeure de sa carrière.

La 300e victoire en Grand Chelem sans tarder de Serena Williams, la réussite du contingent français, la déclaration d’amour de Nick Kyrgios à Andy Murray auront marqué la 7e journée de Wimbledon disputée, fait rarissime, un dimanche pour rattraper le retard lié à la pluie.

Sous le soleil (enfin !), Serena Williams a décroché la 300e victoire de sa carrière en Grand Chelem en écartant en moins d’une heure (51 minutes) et en deux petits sets (6-3, 6-0) l’Allemande Annika Beck, 43e mondiale. L’Américaine a dépassé sa compatriote Chris Evert (299) et n’est plus qu’à six longueurs du record établi dans l’ère professionnelle (depuis 1968) par une autre Américaine, Martina Navratilova (306). Même si elle remporte le tournoi, la cadette des soeurs Williams ne pourra pas l’égaler puisqu’il ne lui reste au maximum que quatre matchs. Il faudra donc attendre l’US Open. Mais l’essentiel pour la no 1 mondiale est de soulever enfin ce 22e trophée majeur pour égaler l’Allemande Steffi Graf, après trois échecs consécutifs. Son parcours s’annonce dégagé jusqu’en finale où elle pourrait retrouver une autre Allemande, Angelique Kerber, qui l’avait battue lors de la finale de l’Open d’Australie en janvier.

Quatre Français en huitièmes

Les Français seront au nombre de quatre en huitièmes de finale, du jamais vu depuis… 1929 ! Il y en aura au moins un en quart de finale puisque Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet s’affronteront lundi. Interrompus par la nuit samedi, les deux joueurs ont bien négocié la suite. Mais si Gasquet a remporté facilement le dernier set contre l’Espagnol Albert Ramos (score final : 2-6, 7-6 (7/5), 6-2, 6-3), Tsonga a eu droit à un marathon face au redoutable serveur américain John Isner, vaincu 19-17 au 5e set, après avoir remporté les deux premières manches samedi et avoir eu une balle de match dimanche.

Tsonga est un champion des matchs en 5 manches à Wimbledon. Il s’agit du 6e sur 6 qu’il remporte. Son compatriote Lucas Pouille, aussi arrêté par la nuit samedi, a lui facilement remporté le dernier des quatre sets (6-1) contre le revenant argentin Juan Martin Del Potro lors de la reprise dimanche. Le dernier Français, Nicolas Mahut, était qualifié depuis la veille.

Le Tchèque Thomas Berdych a atteint pour la 8e fois en 13 participations les huitièmes de finale de Wimbledon. Le 9e joueur mondial a renvoyé à ses études le talentueux allemand Alexander Zverev (19 ans) en quatre sets (6-3, 6-4, 4-6, 6-1). Berdych, finaliste en 2010, pourrait affronter Andy Murray en demies. Il se mesurera avant au Tchèque Jiri Vesely lundi.