L'IAAF salue l'inculpation

Londres — La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a salué hier l'inculpation des responsables d'un trafic de stéroïdes aux États-Unis comme une avancée notable dans la lutte contre le dopage et ses réseaux.

Remny Korchmeny, qui a entraîné les champions du sprint Kelli White et Dwain Chambers, fait partie des quatre personnes accusées jeudi par le gouvernement américain d'avoir organisé une distribution de stéroïdes à grande échelle.

Sans s'étendre sur la culpabilité ou l'innocence de Korchemny, l'IAAF a annoncé qu'elle soutenait «avec force tous les efforts mis en place pour cibler les membres de l'encadrement personnel des athlètes qui sont impliqués dans le dopage».

Au mois de novembre, l'IAAF a approuvé un plan destiné à punir les entraîneurs, les agents et les membres de l'entourage des sportifs impliqués dans des affaires de dopage. Cette nouvelle réglementation entrera en vigueur le 1er mars et des peines pouvant aller jusqu'à la suspension à vie pourront être prononcées.