Coupe du monde de patinage de vitesse - Une première médaille d'or pour Turcotte

Borimo, Italie — Mathieu Turcotte a remporté la médaille d'or du 500 mètres de façon spectaculaire hier lors de la dernière étape de la saison de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

Turcotte, de Sherbrooke, a dépassé l'Américain Rusty Smith avec moins d'un demi-tour à faire pour remporter la première victoire internationale de sa carrière avec un record personnel de 41,456 secondes. Smith, qui avait pris la tête devant Turcotte avec deux tours à faire, a terminé deuxième en 41,556 secondes, devant l'Italien Nicola Franceschina qui a pris la troisième place, en 41 s 617.

«La glace est tellement rapide ici que je me sentais instable par moment», a commenté Turcotte, médaillé olympique de bronze au 1000 mètres en 2002.

«La position la plus confortable pour moi était de m'assurer de demeurer en tête. J'ai toujours eu la vitesse, mais je pense que j'étais mieux préparé pour la course d'[hier] et cela a fait la différence.»

Le Montréalais Steve Robillard a été éliminé en quarts de finale pour conclure au 14e rang alors que Charles Hamelin, de Sainte-Julie, a mordu la poussière lors de la deuxième ronde pour terminer en 32e position.

Au 500 mètres féminin, Tianyu Fu a conduit la Chine à un doublé avec un temps de 43,827 secondes. Meng Wang et l'Italienne Marta Carpuso l'ont suivie sur le podium.

La Montréalaise Anouk Leblanc-Boucher, championne du monde junior de cette même épreuve le mois dernier, a terminé quatrième de la finale, en 44,222 secondes. Amanda Overland de Kitchener, et Mélanie Gagnon de Montréal, ont été éliminées en demi-finale et ont terminé respectivement sixième et septième.

Le Canada s'est qualifié pour les finales des deux relais.