Tour cycliste de Langkawi - Fraser assuré de l'emporter

Melaka, Malaisie — «Je ne sais pas comment nous avons fait pour terminer la course», a lancé Charles Dionne qui, dans un sprint aux allures de roller derby, a pris le 14e rang de la septième étape du Tour de Langkawi, en Malaisie.

Gord Fraser, d'Ottawa, a terminé au deuxième rang, à quelques centimètres du Brésilien Luciano Pagliarini, en 3h49,10.

«À la fin, c'était l'anarchie, a poursuivi le cycliste de St-Rédempteur. J'ai abusé de mon ange-gardien un peu trop aujourd'hui. Deux fois, ça a frotté assez solide. J'étais vraiment penché sur un autre coureur, qui était aussi penché que moi. S'il tombait, je tombais avec lui, c'est certain. C'est arrivé à deux reprises dans le dernier kilomètre. Ces deux fois-là, j'ai eu une vision de l'hôpital pendant quelques secondes. Je ne sais pas comment nous avons fait pour rester sur nos vélos.

Fraser, de l'équipe Health Net Pro, a précédé l'Australien Graeme Brown (Ceramiche Panaria-Margres). «Le fort vent de face a été le problème principal, a-t-il expliqué. C'est toujours décevant de perdre par une aussi petite marge mais j'ai été battu par plus vite que moi aujourd'hui.»

Avec trois étapes à venir et 38 points d'avance, Fraser est presque assuré de gagner la course aux points

«Le résultat est un peu désolant. Les gars [de l'équipe canadienne] ont essayé de m'aider du mieux qu'ils le pouvaient. J'avais de bonnes jambes malgré la chaleur, mais je n'ai pu me positionner pour l'effort ultime», a pour sa part conclu Dionne, qui occupe le 36e rang du classement général, à plus de six minutes du meneur, le Colombien Marlon Perez (Colombia Selle-Italia).

Dominique Perras a connu une étape beaucoup plus tranquille vu que son rôle était surtout d'épauler son coéquipier. Il a fini 113e de l'étape. Son coéquipier Alexandre Lavallée suivait tout juste derrière. Au classement général, Perras est 73e et Lavallée, 116e, alors que leurs coéquipiers Eric Wohlberg et Roland Green occupent respectivement les 14e et 15e places.