Craig Rivet sera de retour ce soir contre Tampa Bay - Souray ratera une semaine, peut-être plus

Tampa Bay — Il n'est jamais bon signe lorsqu'un joueur refuse de rencontrer les médias après qu'il eut subi une blessure. Surtout s'il s'agit de Sheldon Souray, un athlète affable qui entretient d'excellentes relations avec les gens de la presse.

Le défenseur du Canadien s'est refusé hier à tout commentaire concernant la blessure au genou gauche qui l'a empêché de terminer la rencontre de mardi face aux Panthers de la Floride. Marchant avec peine, Souray a quitté le St. Pete Times Forum après l'entraînement de l'équipe auquel il n'a pas participé.

Selon l'entraîneur Claude Julien, Souray sera examiné par les médecins à son retour à Montréal, demain. Pour l'instant, on parle d'une absence minimum d'une semaine. Il s'agit d'un scénario optimiste. Souray pourrait devoir s'absenter des semaines si les médecins découvrent une déchirure ligamentaire.

Souray s'est blessé vers la fin de la troisième période. Il a perdu l'équilibre alors qu'il cherchait à mettre Juraj Kolnik en échec. Incapable de se relever, il a regagné son vestiaire soutenu par des coéquipiers.

«Il va rater un minimum d'une semaine, a indiqué Claude Julien. Il ne jouera pas contre Tampa Bay et Ottawa.» L'entraîneur redoute une absence prolongée de son meilleur défenseur.

«C'est une perte qui fait mal, a-t-il admis. Pour compenser, d'autres joueurs devront élever leur jeu d'un cran. Je pense que nous avons les éléments capables de le faire. Il y a Andreï Markov par exemple. Il y a aussi Patrice Brisebois qui joue du très bon hockey. Ces joueurs-là nous assurent de la profondeur. De toute façon, une équipe ne peut se fier à un seul joueur, si bon soit-il. En début de saison, on a été en mesure de se débrouiller sans Saku Koivu.

«D'autres équipes sont aux prises avec des problèmes semblables, a rappelé Julien. Je pense aux Islanders de New York et aux Kings de Los Angeles qui sont toujours dans la course aux séries, même s'ils sont privés de très bons éléments. Pour nous, l'important sera de se regrouper.»

Julien pourra au moins miser sur Craig Rivet face au Lightning de Tampa Bay, ce soir. Rivet se dit suffisamment rétabli d'une contusion au pied droit pour renouer avec la compétition.

Une saison de rêve

Souray vit ses plus beaux moments dans la Ligue nationale. Son rendement (15-20-35) lui a même valu une invitation au match des étoiles. Grâce à lui, l'attaque à cinq du Tricolore a finalement du mordant avec un taux de réussite de 18,6 %, le sixième plus élevé de la ligue.

«C'est notre meilleur défenseur, fait valoir Stéphane Quintal, son partenaire à la ligne bleue. C'est une lourde perte pour l'équipe et pour moi personnellement. On s'entend tellement bien sur la patinoire. Mon rôle est de rester en retrait pour lui permettre d'appuyer l'attaque. On nous oppose aussi le meilleur trio de l'adversaire. Il va assurément nous manquer. C'est aux autres de combler le vide.»