Une retraite surprise - Jeff Hackett surprend ses ex-coéquipiers

Sunrise — C'est au petit déjeuner que les joueurs du Canadien ont appris avec étonnement la retraite de Jeff Hackett. Souffrant d'étourdissements, le gardien des Flyers de Philadelphie était sur la touche en attendant une amélioration de sa condition. L'arrivée de Sean Burke l'a toutefois convaincu d'accrocher ses jambières après avoir disputé exactement 500 matchs dans la Ligue nationale.

«Je lui ai parlé la semaine dernière. Il semblait prendre du mieux, a raconté Chad Kilger, sans doute son meilleur ami chez le Canadien. Sa décision d'accrocher me surprend vraiment.»

Kilger a rappelé que son ancien coéquipier à Chicago et Montréal était un fier compétiteur. «Il a toujours travaillé fort. Il voulait tellement gagner. Pour lui, seule la victoire importait. Qu'il gagne par jeu blanc ou après avoir concédé cinq buts.»

Un grand frère

Hackett, qui aura 36 ans le 1er juin prochain, est un individu qui se lie difficilement. Les membres des médias l'ont souvent mal compris à son arrivée à Montréal. Il semblait constamment torturé.

«Ses coéquipiers ont éprouvé les mêmes problèmes, fait valoir Kilger. Jeff est une personne secrète qui ne se livre pas facilement. Jeff et moi sommes aujourd'hui de bons amis. Mais ça fait six ans que je le connais. À mon arrivée à Chicago, il s'est occupé de moi. J'allais souvent manger chez lui. Il était pour moi un grand frère.»

Roland Melanson conserve un bon souvenir de Hackett qu'il a conseillé durant presque quatre ans. «C'est un gars vraiment honnête, dit-il. Mais j'avoue qu'on a dû bâtir une relation afin de gagner sa confiance. C'a pris du temps. Hackett est un gars bien renfermé. Avec le temps, il a fini par embarquer dans notre programme.»

Hackett a eu une longue carrière, soit près de 14 saisons dans la Ligue nationale. Selon Melanson, il doit maintenant se reposer et prendre du recul avant de plonger dans une nouvelle aventure.

«Hackett mérite une couple d'années de repos. Il doit s'éloigner du hockey. C'est un athlète qui a toujours joué avec beaucoup d'intensité.»

Hackett a été échangé par le Canadien le 23 janvier 2003. Il a pris sa retraite une année plus tard.