Plusieurs questions se posent aux Stars

L’entraîneur-chef des Stars, Lindy Ruff, entouré de joueurs
Photo: LM Otero Associated Press L’entraîneur-chef des Stars, Lindy Ruff, entouré de joueurs

Les Stars de Dallas comptent sur deux des meilleurs marqueurs de la Ligue nationale de hockey en Jamie Benn et Tyler Seguin. Ils ont aussi deux gardiens de but qui sont sous contrat pendant deux autres saisons, une situation qui n’est peut-être pas idéale.

L’entraîneur-chef des Stars, Lindy Ruff, a régulièrement alterné entre Kari Lehtonen et Antti Niemi cette saison, et chacun d’eux a récolté 25 victoires. Mais les choses ne se sont pas déroulées aussi rondement en séries éliminatoires, et les favoris dans l’association Ouest ont été éliminés au deuxième tour.

Ruff a dû procéder à un changement de gardien en cours de match à trois reprises dans la série contre les Blues de St. Louis qui s’est rendue à la limite. Cela s’est notamment produit lors du match no 7 — Lehtonen a été remplacé après 20 minutes de jeu dans une rencontre finalement perdue 6-1 — et dans le match no 3 alors que Niemi était le partant, un autre revers de 6-1.

« De toute évidence, tu n’aimes pas voir ça. C’est mauvais pour toute l’équipe. Ce n’est pas la faute des gardiens, a commenté le défenseur des Stars Alex Goligoski. Nous avons des gardiens qui figurent parmi les meilleurs au monde. Ce n’est pas comme s’ils accordaient des tas de mauvais buts. Ce sont des baisses de régime, en quelque sorte. »

Néanmoins, le directeur général des Stars, Jim Nill, devra répondre à de nombreuses questions cet été, notamment s’il conservera le système à deux gardiens. Les contrats des deux Finlandais, qui sont âgés de 32 ans, comptent pour 10,4 millions $US sur la masse salariale des Stars, la somme la plus importante investie à cette position parmi les équipes du circuit Bettman.

Niemi, ancien champion de la Coupe Stanley, a accepté une entente de trois ans à titre de joueur autonome l’été dernier. Même si le plan initial consistait à ce qu’il agisse à titre de réserviste derrière Lehtonen, ses performances ont forcé les observateurs à se demander lequel des deux était le véritable gardien no 1.

Le portrait d’ensemble

Lehtonen a joué beaucoup mieux que l’an dernier en séries éliminatoires, mais il a de nouveau manqué de constance. Après avoir offert une performance remarquable lors du match no 6 contre les Blues, il a alloué trois buts sur seulement huit tirs lors du match ultime à domicile. Et cela ne comprend pas un but refusé en raison d’un hors-jeu à retardement qui a été accepté après consultation de la reprise vidéo.

« Ce n’est pas le bon moment pour jeter le blâme. On doit regarder le portrait d’ensemble, a expliqué Ruff. On doit reconnaître que nous n’avons pas marqué et que nous aurions dû y parvenir dans certaines situations. Il faut maintenant regarder le portrait d’ensemble. »

Les Stars comptent sur quatre défenseurs qui pourraient devenir joueurs autonomes sans restrictions le 1er juillet : Goligoski, le nouveau venu Kris Russell, Jason Demers et Jordie Benn, le frère aîné du capitaine des Stars.

Jamie Benn, qui est âgé de 26 ans, et Seguin seront de nouveau les pièces maîtresses de l’attaque des Stars la saison prochaine.

La formation texane a présenté la meilleure moyenne de buts marqués par match dans la LNH cette saison (3,23) et a décroché son premier titre de section depuis 2006, en plus de présenter une moyenne de 3,5 buts par match contre le Wild du Minnesota au premier tour éliminatoire. Les Stars ont inscrit seulement 14 buts en sept matchs contre les Blues, qui ont gagné trois de ces duels par un écart d’au moins trois filets.

« C’est très décevant, a reconnu Benn. C’est difficile à accepter en ce moment parce que nous avons une bonne équipe et avions une chance, je crois, de décrocher les grands honneurs, mais nous avons manqué d’essence. »