Une première victoire pour l’Allemagne

Le prochain adversaire de l’Allemagne est le Canada, qui totalise 20 buts à ses trois premiers matchs.
Photo: Alexander Nemenov Agence France-Presse Le prochain adversaire de l’Allemagne est le Canada, qui totalise 20 buts à ses trois premiers matchs.

L’Allemagne s’est hissée au 5e rang du groupe B au Championnat du monde de hockey grâce à une victoire de 5-1 contre la Slovaquie mardi à Saint-Pétersbourg.

Dominik Kahun et Philip Gogulla, qui jouent dans la Deutsche Eishockey Liga en Allemagne, ont chacun amassé un but et une mention d’aide pour aider leur pays à inscrire une première victoire dans le tournoi et ainsi devancer les États-Unis au classement.

Leon Draisaitl, des Oilers d’Edmonton, a obtenu son premier point du Mondial avec une passe sur le troisième but des Allemands.

« Il est conscient qu’il peut mieux jouer, mais tout le monde lui met tellement de pression », a souligné l’entraîneur-chef de l’Allemagne, Marco Sturm, au sujet de Draisaitl, âgé de 20 ans. « Ce n’est pas facile. Il est toujours un enfant. »

Le prochain adversaire de l’Allemagne est le Canada, qui totalise 20 buts à ses trois premiers matchs. « Nous allons prendre le temps ce soir d’apprécier notre victoire et demain, nous nous concentrerons sur notre prochain match, qui ne sera pas facile », a mentionné Sturm au sujet de la rencontre de jeudi.

Malgré cette défaite, la Slovaquie demeure pour sa part au 3e rang du groupe B, derrière le Canada et la Finlande. Son entraîneur, Zdeno Ciger, s’est toutefois montré virulent en analysant la performance de son équipe.

« Aucune discipline. Aucune motivation, a dit Ciger. Nous étions lents partout sur la patinoire. »


Dans un autre match du groupe B présenté mardi, la France a eu le meilleur sur la Hongrie par la marque de 6-2. Les Français occupent provisoirement le 4e rang du groupe.

Ralliement suisse

Dans le groupe A à Moscou, un ralliement en troisième période a permis à la Suisse d’obtenir sa première victoire alors qu’elle a disposé du Danemark 3-2 en prolongation.

La Suisse, finaliste en 2013, avait précédemment subi la défaite aux dépens du Kazakhstan et de la Norvège et semblait en voie d’encaisser un autre revers. Elle tirait de l’arrière 2-0 à la troisième lorsque Yannick Weber et Nino Niederreiter ont provoqué l’égalité.

Eric Blum a marqué le but victorieux avec une minute à jouer à la prolongation.

Le match a été assombri par le transport à l’hôpital du défenseur danois Jesper Jensen, dont la tête a durement touché la baie vitrée à la suite d’une mise en échec du capitaine suisse, Andres Ambuhl, en troisième.

Le médecin de la formation danoise, Per Albaek, a fait savoir que Jensen a subi une commotion cérébrale et qu’il demeurerait sous observation pendant la nuit. Il ne jouera plus du tournoi.

Cette victoire permet à la Suisse de grimper au 5e rang du groupe A, devant le Danemark. La République tchèque trône au sommet du groupe devant la Russie et la Suède.

Dans une autre rencontre du groupe A, la Norvège a battu le Kazakhstan au compte de 4-2.

Les quatre meilleures formations de chaque groupe accéderont à la ronde éliminatoire.