Match des Étoiles de la LNH - Un week-end de rêve pour les joueurs de l'Est

José Théodore a réalisé un bel arrêt face à Patrick Marleau.
Photo: Agence Reuters José Théodore a réalisé un bel arrêt face à Patrick Marleau.

St. Paul — Après avoir remporté le concours d'habiletés samedi, les vedettes de l'Est ont couronné une fin de semaine parfaite, hier, en défaisant leurs rivaux de l'Ouest 6-4 à l'occasion du 54e match des étoiles de la LNH.

Le total de 10 buts est le plus faible depuis la classique annuelle de 1996. La salle comble au Xcel Energy Center n'a pas assisté à un affrontement d'étoiles des plus palpitants, comme c'est habituellement le cas. Beaucoup de jeu décousu, de passes molles et imprécises...

Auteur d'un tour du chapeau dans la défaite des siens, Joe Sakic a été choisi le joueur par excellence du match, un fait d'armes qu'il réalisait pour la première fois, à sa 11e participation à l'événement. Le joueur de centre de l'Avalanche du Colorado a formé le meilleur trio de l'Ouest, en compagnie des attaquants Markus Naslund et Todd Bertuzzi, des Canucks de Vancouver. Il a déjoué chacun des trois gardiens québécois de l'Est.

Daniel Alfredsson a dirigé l'offensive des gagnants avec deux filets. Le Suédois des Sénateurs d'Ottawa a complété le plus redoutable trio de son association en compagnie de deux de ses ennemis jurés des Maple Leafs de Toronto, Mats Sundin et Gary Roberts, qui a aussi touché la cible.

Mark Messier, s'est mis en évidence en marquant un but, en plus d'amasser une aide. Le capitaine des Rangers de New York a devancé Gordie Howe au troisième rang des compteurs de l'histoire, avec 20 points en 15 matchs. De son côté, le défenseur Sheldon Souray, du Canadien, a été peu visible, même s'il a amassé une passe, n'ayant pas l'occasion de décocher son puissant tir à 102,2 milles à l'heure.

Jeremy Roenick a essayé de créer l'étincelle en appliquant une mise en échec à l'endroit de Keith Tkachuk, qui a répliqué d'un coup de bâton. Quelques instants plus tard, l'attaquant des Blues de St-Louis a donné un coup d'épaule à son rival des Flyers de Philadelphie.

Les gardiens José Théodore et Tomas Vokoun ont davantage peiné à la deuxième période, étant victimes de six buts. Théodore a cédé deux fois sur 12 lancers, mais il a effectué de superbes arrêts aux dépens de Rick Nash et de Jarome Iginla.