Coupe du monde de slalom - Anja Pärson s’assure du globe de cristal

Anja Pärson a dominé le slalom cette saison en remportant cinq des six courses déjà disputées.
Photo: Agence Reuters Anja Pärson a dominé le slalom cette saison en remportant cinq des six courses déjà disputées.

Zwiesel, Allemagne — La Suédoise Anja Pärson a remporté la Coupe du monde de slalom après sa victoire à Zwiesel, hier, au lendemain du titre qu’elle avait conquis en géant.

Reine des épreuves techniques, Pärson s’est imposée sous les chutes de neige dans le temps combiné de 1 m 29 s 58 secondes, soit 0,44 seconde de mieux que l’Allemande Monika Bergmann-Schmuderer. La Slovaque Veronika Zuzulova a terminé troisième, devant l’Américaine Sarah Schleper.
Pärson a dominé le slalom cette saison en remportant cinq des six courses déjà disputées. Elle est assurée du globe de cristal de la discipline alors que trois courses sont encore programmées au calendrier. «Je ne sais pas quoi penser, ça me dépasse!, s’est exclamée Pärson. Je n’ai pas essayé cette saison de remporter de titre, je me suis juste concentrée sur chaque course.»
Pärson peut également espérer remporter le classement général de la Coupe du monde, où elle devance l’Autrichienne Renate Goetschl, une spécialiste des épreuves de vitesse. Pärson totalise actuellement 1220 points, tandis que sa rivale autrichienne en compte seulement 1108.
Pour combler l’écart, Götschl devra marquer des points dans les trois dernières courses de vitesse encore à disputer.
Pärson, qui est âgée de 22 ans, a signé son huitième succès de la saison, hier, et le 20e de sa carrière. Sa performance lui a valu les compliments de la légende du ski Ingemar Stenmark, qui est originaire de le même station de ski que Pärson, Tarneby. «Elle est incroyable, et je suis heureux qu’elle n’ait pas skié à mon époque, parce qu’elle serait allée plus vite que moi», a déclaré Stenmark.
Chez les hommes
L’Autrichien Rainer Schönfelder a remporté hier le slalom d’Adelboden, signant ainsi sa première victoire en Coupe du monde depuis un an.
Sur la piste Kuonisbaergli, Schönfelder, troisième après la première manche, a attaqué sans cesse lors de son passage sur le deuxième tracé et s’est imposé dans le temps combiné d’une minute, 44,98 secondes. Schönfelder ne s’était plus imposé sur le circuit de la Coupe du monde depuis sa victoire à Shiga Kogen (Japon) en février 2003, où il avait partagé la victoire avec le Finlandais Kalle Palander.
Cette saison, Schönfelder était monté sur le podium à trois reprises, grâce à deux deuxièmes positions et une troisième place.
Quatrième après la manche initiale, l’Américain Bode Miller s’est classé deuxième, en 1 m 45 s 17. L’Autrichien Benjamin Raich, vainqueur de deux slaloms cette saison, a terminé troisième, en 1 m 45 s 48.
Grâce à ce triomphe, Schönfelder a pris la tête du classement de la Coupe du monde de slalom, où il totalise 455 points. Raich a rétrogradé en deuxième position (442 points).
Les Canadiens inscrits à la compétition ont connu une journée difficile. L’Albertain Thomas Grandi n’a pas achevé la deuxième manche, Julien Cousineau, de Lachute, ne s’est pas classé pour la seconde manche tandis que Jean-Philippe Roy, de Sainte-Flavie, n’est pas parvenu à atteindre la ligne d’arrivée lors de sa première descente.