Lundqvist et Fleury, des cas incertains

Pittsburgh — Autant Marc-André Fleury que Henrik Lundqvist pourraient devoir rater le 2e match de la série de premier tour entre les Penguins de Pittsburgh et les Rangers de New York samedi après-midi. Mais des deux gardiens, Lundqvist semble le plus près d’un retour.

L’entraîneur-chef des Rangers, Alain Vigneault, a confié jeudi matin qu’il a l’impression que la blessure de Lundqvist n’est pas trop grave.

Le vétéran de 34 ans a été atteint près de l’oeil gauche par la lame du bâton de son coéquipier Marc Staal en première période du match qui s’est conclu 5-2 en faveur des Penguins mercredi à Pittsburgh. Il est demeuré dans le match pour les 48 dernières secondes du premier vingt avant d’être remplacé par Antti Raanta au début de l’engagement médian.

Selon Vigneault, Lundqvist présente une légère enflure autour de l’oeil après que la lame de Staal se fut glissée sous son masque. Le club new-yorkais a rappelé le gardien Magnus Hellberg de Hartford, mais il demeure confiant que Lundqvist sera en mesure de participer au match de samedi après-midi contre les Penguins.

Lundqvist devait rendre visite à un spécialiste à Pittsburgh jeudi après-midi. Le résultat de cet examen déterminera s’il est disponible pour le prochain match. Vigneault a indiqué que le gardien suédois devra être à l’entraînement vendredi s’il veut être de la formation partante pour le match no 2.

Pas très convaincant

Quant à Fleury, il garde espoir de disputer une première rencontre dans la série, mais il n’a pas semblé très convaincant. Selon le gardien sorelois, la décision de rester à l’écart de la formation a été prise par lui-même et les médecins de l’équipe. Aux prises avec une commotion cérébrale qui le garde inactif depuis le 31 mars, Fleury assure que son état de santé ne s’est pas aggravé depuis.

En raison de son absence et de celle du réserviste habituel Matt Murray, Jeff Zatkoff a pris la relève mercredi soir. Zatkoff, un nouveau venu, s’est fort bien tiré d’affaire à sa première sortie en matchs éliminatoires, repoussant 35 tirs dans le gain des Penguins.

Même Fleury a été impressionné, qualifiant la prestation de Zatkoff de remarquable.

Dans un autre ordre d’idées, les Penguins ne sont toujours pas certains de pouvoir compter sur le retour d’Evgeni Malkin. Le joueur de centre est au rancart depuis la mi-mars en raison d’une blessure au haut du corps qui devait le tenir hors d’action pendant une période de six à huit semaines.

Malkin a participé à la séance optionnelle d’entraînement des Penguins jeudi et il devrait également être de l’entraînement régulier de vendredi.

« Chaque jour, je me sens mieux, et j’en suis heureux », a fait savoir Malkin, qui a récolté 58 points en 57 matchs en saison régulière. « J’ai la sincère impression que je vais affronter les Rangers. »

L’entraîneur-chef Mike Sullivan s’est montré plus prudent. « Je n’ai pas d’échéancier, mais c’est certainement notre souhait », a-t-il déclaré au sujet de l’attaquant russe.