Canadien 2, Islanders 1 - Une nouvelle arme efficace: l’attaque à cinq

Michael Ryder pourra côtoyer les étoiles de la Ligue nationale sans complexe. L’attaquant recru a marqué à mi-chemin de la troisième période, et le Canadien a pu vaincre les Islanders de New York 2-1, hier soir, au Centre Bell.

Cette victoire a permis au Tricolore de consolider sa septième place au classement de l’Association est, cinq points devant les Islanders.
Mike Ribeiro a été l’autre marqueur. Justin Papineau a été le seul à déjouer José Théodore.
L’attaque à cinq est désormais une arme dans l’arsenal du Canadien. Le Tricolore possède le sixième meilleur jeu de puissance de la ligue et les Islanders en ont été victimes lors d’une pénalité imposée à Dave Scatchard.
Ribeiro a surpris Garth Snow à 7:40 lorsqu’il a marqué depuis l’arrière du filet.À la manière de Mario Lemieux, Ribeiro a volontairement lancé sur le gardien des Islanders. La rondelle a ensuite ricoché sur Snow avant de glisser lentement derrière la ligne rouge.
Papineau a créé l’égalité à 16:24 au moment où Richard Zednik purgeait une pénalité de quatre minutes pour bâton élevé. Papineau est parvenu à s’échapper malgré la présence de Patrice Brisebois. Son revers a eu raison de Théodore.
Un des moments forts de la période s’est déroulé lorsque Mike Komisarek a accueilli Mariusz Czerkawski d’une percutante mise en échec à la ligne bleue du Canadien. L’ami Mariusz a fait un vol plané bien malgré lui.
Le public a maugréé en quelques occasions durant la deuxième période, dominée par les Islanders à forces égales. Les visiteurs ont fait circuler la rondelle presque à volonté dans la zone du Canadien. Jannie Niinimaa et Czerkawski ont même atteint un poteau.
La réaction de la foule a été particulièrement vive lorsque le Tricolore n’a pu orchestrer une seule attaque durant deux avantages numériques. Il aura fallu une troisième pénalité de suite aux Islanders pour que les hommes de Claude Julien parviennent à menacer le filet de Snow.
Ryder a assuré la victoire à 8:46 de la troisième après qu’il eut été lancé en échappée par Saku Koivu. Ryder a déjoué Snow d’un tir de près.
Grâce à ce but, les joueurs du Canadien pourront profiter de leurs trois jours de congé avec le sentiment du devoir accompli.