Le boxeur convoque une conférence de presse - Lennox Lewis à la retraite?

Lennox Lewis fera connaître ses intentions aujourd’hui.
Photo: Agence Reuters Lennox Lewis fera connaître ses intentions aujourd’hui.

Le champion mondial des poids lourds Lennox Lewis a convoqué une conférence de presse aujourd'hui et tout semble indiquer qu'il annoncera qu'il prend sa retraite.

Les observateurs croyaient que Lewis pourrait accepter un combat revanche contre Vitali Klitschko. Le boxeur britannique, qui a grandi à Kitchener, en Ontario, fera connaître ses intentions d'avenir aux médias dans un hôtel cinq étoiles de Londres.

La BBC, citant des sources anonymes en provenance des États-Unis et se basant sur des faits rapportés par d'autres médias britanniques, a affirmé que Lewis mettrait fin à sa carrière de 14 ans. Son entourage a refusé de confirmer la nouvelle. Toutefois, plus tard dans la journée, plusieurs journaux et les membres du milieu de la boxe affirmaient tous la même chose: Lewis prendra sa retraite.

Il deviendrait ainsi le premier détenteur d'un titre mondial des poids lourds à prendre sa retraite depuis Rocky Marciano en 1956. Gene Tunney avait fait la même chose en 1928.

«Il a démontré que les Américains ne sont pas seuls chez les poids lourds. Il a prouvé qu'il y a des boxeurs crédibles d'autres pays», a déclaré l'ancien champion des poids moyens du WBO Otis Grant, qui été le coéquipier de Lewis au sein de l'équipe nationale du Canada dans les rangs amateurs.

«Lewis a fait le ménage chez les poids lourds, mais on ne l'a pas reconnu autant qu'il l'aurait mérité parce qu'il n'était pas un Américain», a affirmé Syd Vanderpool, un boxeur de la catégorie super mi-moyen qui s'est entraîné au même gymnase que Lewis à Kitchener.

«Peu importe ce qu'il faisait, il y avait toujours des doutes à son sujet, ou on disait qu'il n'était pas si bon que ça.»

Lewis, qui est âgé de 38 ans, n'a pris part qu'à deux combats au cours des 26 derniers mois. Il a mis Mike Tyson K.-O. en huit rounds à Memphis au mois de juin 2002 et il l'a emporté contre Klitschko le 21 juin 2003 à Los Angeles. Ce dernier avait toutefois l'avance aux points au moment où l'affrontement a été stoppé, à cause d'une coupure.

La WBC a décrété depuis ce temps qu'un combat revanche contre Klitschko devait avoir lieu, et que Lewis devrait trouver un terrain d'entente dans ce but d'ici le 1er mars prochain, sinon il se verrait privé de son titre.

«C'est dommage qu'il n'ait jamais eu l'adversaire qui aurait soutiré le meilleur de lui, comme Ali a eu Frazier, Norton ou Liston, a avancé l'analyste montréalais Russ Anber. Peut-être Tyson, avant ses problèmes [légaux], aurait pu l'être, mais il n'était qu'une coquille vide quand Lennox l'a détruit.»

Lewis avait remporté le titre des super poids lourds pour le Canada à l'occasion des Jeux olympiques de Séoul en 1988, mais il était ensuite retourné dans son pays natal, l'Angleterre, dans le but d'amorcer sa carrière dans les rangs professionnels. À ce niveau, il a présenté un dossier de 41-2-1 avec 32 K.-O.

Lewis a remporté le championnat mondial pour la première fois en 1992, par défaut. Le champion de la WBC, Riddick Bowe, avait dû renoncer à sa couronne. Bowe, au milieu d'une dispute avec la WBC, avait jeté sa ceinture de champion dans une poubelle à l'occasion d'une conférence de presse tenue à Londres.

Les deux défaites subies par Lewis étaient d'énormes surprises, mais il a ensuite obtenu sa revanche contre l'un et l'autre. Son seul combat nul a été disputé contre Evander Holyfield, lors d'un combat qu'il avait pourtant remporté aux yeux de la plupart des observateurs.