Djokovic bat Goffin en deux sets

Le Serbe Novak Djokovic a défait le Belge David Goffin 7-6 (5) et 6-4, vendredi, atteignant ainsi la finale à l’Omnium de Miami.

En match ultime dimanche, il sera confronté au Japonais Kei Nishikori, qui a eu le meilleur 6-3, 7-5 face à l’Australien Nick Kyrgios, en soirée.

« Ce sera difficile, c’est certain, a dit Nishikori. Il joue très bien, mais j’espère avoir un autre bon match dans le corps. »

Le favori Djokovic a prévalu en deux heures et cinq minutes contre Goffin, tête de série numéro 15.

Djokovic a signé un bris dans chaque manche, en plus de remporter 70 pour cent des points disputés sur son premier service.

Le Serbe a notamment brisé son rival dans le septième jeu du deuxième set, prenant l’avance 4-3. Fort de cet élan, il a remporté le jeu suivant à zéro pour plus tard s’imposer à sa première balle de match, un service renvoyé trop loin par le Belge.

Goffin a manqué de mordant et d’opportunisme dans le bris d’impasse, où deux points en apparence à sa portée lui ont échappé. Un sur un smash, l’autre sur une volée.

« J’ai été un peu chanceux lors du bris d’égalité, a dit Djokovic. Mais je me suis assuré de le forcer à avoir toujours un coup de plus à frapper. »

Goffin n’a converti que sept de ses 17 occasions au filet. Propulsé par sa belle tenue dans le sud de la Floride, il devrait toutefois grimper du 18e au 13e rang à l’ATP.

« Physiquement, ce fut une grande bataille avec beaucoup d’échanges en fond de terrain, a noté Djokovic. Nous étions tous les deux à court de souffle à certains moments. »

Djokovic, champion en titre, tente de remporter le tournoi pour la sixième fois de sa carrière.

De son côté, Nishikori a commis seulement huit fautes directes en 119 points pour vaincre Kyrgios.

Sixième tête de série, Nishikori sera à la recherche d’un premier titre de la série Masters en carrière. Il a sauvé cinq balles de match contre le Français Gaël Monfils en quarts de finale, mais a eu plus d’aisance à se départir de Kyrgios.

Samedi, la finale des dames opposera la Bélarusse Victoria Azarenka à Svetlana Kuznetsova, de la Russie.