Cromartie y croit toujours

Même si le commissaire du baseball majeur, Rob Manfred, parle d’expansion comme d’un projet à moyen terme, Warren Cromartie pense que Montréal pourrait retrouver les grandes ligues plus tôt que tard.

Le président du Projet Baseball Montréal s’est en tout cas montré très optimiste au cours d’un entretien avec La Presse canadienne vendredi.

« C’est le sentiment que j’ai. Je ne sais pas combien de temps encore le baseball majeur va rester là à regarder tout ça », a-t-il dit au sujet des matchs préparatoires disputés à Montréal par les Blue Jays de Toronto, qui auront attiré près de 300 000 spectateurs en trois ans. « Il n’y a pas de date butoir et nous ne contrôlons pas le processus. Mais quand même. »

« Par contre, tout ça nous aura donné une bonne petite leçon : la prochaine fois, gagne ou perd, il faudra aller encourager notre club. »

Cromartie reconnaît cependant que les Montréalais devront faire preuve de patience. « Je sais que les Montréalais voudraient avoir obtenu leur équipe hier, mais ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. Les amateurs de baseball devraient se faire tatouer le mot « patience » : c’en prendra. Il faut y aller étape par étape, mais le projet progresse rondement. Je suis très heureux du développement du projet au cours des quatre dernières années. »

Question de patience, plusieurs partisans — et même des observateurs du dossier — estiment que les gens d’affaires intéressés devraient afficher publiquement leur intérêt. À ce chapitre, Cromartie a laissé tomber une bombe sur les ondes de TSN690 jeudi en affirmant que Bell Média est intéressé par le projet.

« Bien sûr, a-t-il répété vendredi. Quand le temps sera venu, tous les gens d’affaires intéressés seront connus de tous. Mais je suis confiant de dire que Bell sera de l’aventure. »

Dans un entretien accordé à un quotidien de San Diego cette semaine, Manfred a déclaré qu’une expansion ne surviendra pas avant « 6 ou 10 ans ». Cromartie estime cependant qu’il faut être prêt à toute éventualité.

« On ne sait pas quand on annoncera une expansion ou qu’un club pourrait être relocalisé. Mais nous voulons être prêts et je peux vous garantir que nous le serons. »