Rosberg domine encore à Bahreïn

Nico Rosberg a conservé son avantage sur son coéquipier chez Mercedes, Lewis Hamilton, en réalisant vendredi le meilleur chrono des premiers essais libres en prévision du Grand Prix de Bahreïn de Formule 1, alors que l’écurie allemande a fait une nouvelle démonstration de sa supériorité.

Rosberg, qui a remporté la première course de la présente saison en Australie et les trois dernières l’an dernier, a bouclé le meilleur tour du circuit Sakhir en 1 min 31,001 s, un quart de seconde devant Hamilton.

Mercedes est vraiment dans une classe à part, puisque Jenson Button (McLaren) a concédé 1,3 s à Rosberg. Il s’agit d’une performance encourageante pour McLaren, dont l’association avec le motoriste Honda depuis la saison dernière met du temps à produire des résultats.

Ferrari, pressentie pour être la principale rivale de Mercedes cette saison, n’a pas été en mesure de suivre le rythme. Kimi Räikkönen s’est classé 5e, suivi de Sebastian Vettel qui été contraint de ranger sa monoplace en bordure de piste car l’écrou de sa roue arrière gauche n’avait pas été correctement attaché.

Max Verstappen a placé sa Toro Rosso au 4e rang, les Red Bull de Daniil Kvyat et Daniel Ricciardo se sont respectivement classées 7e et 9e. Valtteri Bottas et Felipe Massa (Williams) ont fini 8e et 10e. Les deux séances d’essais de vendredi, se sont déroulées dans des conditions inhabituelles de fraîcheur dans le royaume désertique — environ 20° C pendant la majeure partie de la soirée. Avec les trois mêmes types de gommes que celles utilisées en Australie — et des températures similaires — un résultat semblable est prévu.

Le format très controversé d’élimination en vigueur pour la séance de qualifications à Melbourne a été retenu malgré les fortes objections de toutes les équipes. Il a été impossible de parvenir à un accord unanime quant à un retour au format de l’an dernier ou l’adoption d’un nouveau format.


Vegas dans le collimateur

Le grand patron de la F1, Bernie Ecclestone, est en discussions pour accorder un Grand Prix à Las Vegas.

Se trouvant présentement à Bahreïn, Ecclestone a évoqué la possibilité d’une course dans la capitale du jeu, bien que ce ne serait pas avant au moins deux ans selon ses estimations.

L’événement s’ajouterait au Grand Prix des États-Unis présenté à Austin, au Texas, qui cette année aura lieu le 23 octobre et sera agrémenté d’un concert de Taylor Swift le samedi avant l’épreuve.

Las Vegas a déjà présenté des courses de F1 en 1981 et 1982 dans le stationnement du Caesars Palace.