Marion Jones de retour sur la piste

New York — Il y a deux mois, Marion Jones a décidé qu'il était temps. La championne était lasse de ses quatre à cinq heures d'entraînements quotidiens, sans la moindre réunion d'athlétisme à l'horizon. Après tout, cela faisait déjà plus d'un an qu'elle s'était isolée des pistes pour avoir son enfant.

Alors elle est allée voir son nouvel entraîneur, Dan Pfaff, et lui a dit simplement: «Dan, j'ai besoin de compétition.» Jones se prépare désormais pour sa première compétition depuis 2002. Elle participera demain au 60 mètres des Millrose Games, au Madison Square Garden.

«Je voulais faire ma rentrée ici et sentir à nouveau ces sensations, a déclaré Jones. La tension d'avant-course me manque. Les sensations que je ressens quand je marche [sur la piste] et le public qui s'enflamme me manquent aussi. Je ne retrouve pas ça à l'entraînement.»

Beaucoup de choses ont changé depuis la dernière sortie en compétition de Jones, qui a découvert sa grossesse en décembre 2002. Deux mois plus tard, elle se trouvait prise dans une controverse en raison de sa décision de s'entraîner avec Charlie Francis, l'ancien mentor de Ben Johnson contrôlé positif aux stéroïdes.

Elle a donné naissance au mois de juin à son bébé, Monty, qu'elle a eu avec la vedette de l'athlétisme Tim Montgomery. Jones a signé avec Pfaff au mois de juillet, avant de faire une nouvelle fois les gros titres de la presse au mois de novembre, lorsqu'elle a témoigné devant un grand jury pour répondre à des questions concernant le laboratoire BALCO, spécialisé dans les compléments alimentaires, et sur son fondateur Victor Conte.

Bien qu'elle n'ait pas été la cible de l'enquête, Jones a été entendue notamment car son ancien mari, C.J. Hunter, a utilisé des compléments fabriqués par Conte.

Jones a déclaré qu'elle était focalisée sur son retour à la piste et sur les Jeux olympiques d'Athènes prévus l'été prochain. Courir le 60 mètres va lui permettre de travailler ses départs. Elle compte également participer au concours du saut en longueur lors des réunions de Birmingham (Angleterre) et d'Athènes un peu plus tard ce mois-ci.