Eric Lindros réfléchit sur son avenir

New York — Le joueur-vedette Eric Lindros des Rangers de New York demeure évasif au sujet de son avenir à la suite de sa plus récente commotion cérébrale la semaine dernière.

«Je veux évidemment jouer au hockey», a déclaré Lindros, mardi, lorsqu'il a rendu visite à ses coéquipiers à leur site d'entraînement à Greenburgh, dans l'État de New York.

«Cela dit, ce n'est pas pour un match ou deux car ça devient frustrant. Ce n'est pas amusant du tout.»

Lindros, qui demeure à l'écart du jeu pour une période indéterminée, a été victime de sa huitième commotion cérébrale en carrière — la sixième en seulement quatre ans — quand il a été frappé solidement par le défenseur Jason Doig des Capitals de Washington, mercredi dernier. Lindros a souligné que Doig l'avait frappé légalement.

Lindros a été examiné le lendemain par le docteur Karen Johnston, une réputée neurologue à Montréal. Aucune date n'a été fixée pour son retour au jeu.

«Avant de revenir au jeu, il me faudra obtenir l'avis des médecins», a poursuivi Lindros.