Impact: quel rôle pour Didier Drogba?

Après s’être frotté aux Whitecaps de Vancouver et aux Red Bulls de New York à ses deux premiers duels, l’Impact de Montréal affronte samedi le FC Dallas, une autre équipe ayant terminé au sommet de son association en 2015. Mais il n’y a malgré cela pas urgence de ramener à tout prix son joueur étoile Didier Drogba dans la formation.

Voilà le luxe que procurent à l’Impact (2-0-0) ses victoires de 3-2 contre les Whitecaps, 2es dans l’Ouest de la Major League Soccer la saison dernière, et de 3-0 contre les Red Bulls, 1ers dans l’Est en 2015.

Or, s’il est assuré de voir de l’action à Dallas (1-1-0) — 1er dans l’Ouest l’an passé —, Drogba ne sait pas s’il sera utilisé comme partant ou comme substitut au cours de cette rencontre au Toyota Stadium de Frisco, au Texas.

« J’ai retrouvé Didier jeudi et il affiche un bon état d’esprit. Il est content de retrouver son équipe et il a hâte de recommencer à jouer, a indiqué l’entraîneur-chef du onze montréalais, Mauro Biello, au cours d’une téléconférence. Quant à son utilisation, nous allons prendre une décision plus tard [l’équipe ne s’était pas encore entraînée vendredi au moment où Biello s’est adressé aux médias], mais c’est certain qu’il sera utilisé. Comment et quand, ça reste à déterminer. »

Pas à 100%

L’entraîneur de l’Impact a indiqué que l’Ivoirien de 38 ans ne lui a pas fait part de ses préférences quant à son utilisation. « Il est prêt à jouer le temps qu’on déterminera pour lui. Il n’est pas encore à 100 %: c’est normal, il n’a eu que trois semaines de travail, alors qu’une préparation normale est habituellement de six semaines. Mais l’avoir à notre disposition, ça va nous aider. »

Biello a par ailleurs mentionné que le plan pour Drogba est d’ensuite revenir avec l’équipe à Montréal.

« Nous prendrons une décision finale la semaine prochaine quant au plan dans son cas, a souligné Biello. Nous espérons que le temps va continuer de se réchauffer. On va se laisser jusqu’à la semaine prochaine pour voir les conditions et prendre une décision. »

En ce qui concerne le reste des effectifs, Biello a signalé que les milieux de terrain Marco Donadel et Patrice Bernier ainsi que l’attaquant Cam Porter ne sont toujours pas remis de leurs blessures et qu’ils ne pourront venir en aide à l’Impact.

Méfiance

Même si le FC Dallas vient de subir une raclée de 5-0 contre le Dynamo de Houston le week-end dernier, Biello ne le prendra pas à la légère, surtout que l’équipe a présenté la meilleure fiche à domicile dans la MLS en 2015, soit 13-2-2.

« C’est une équipe qui a démontré l’année passée qu’elle était l’une des meilleures dans l’Ouest, a-t-il dit. L’an dernier, elle savait rebondir après une mauvaise performance, alors je m’attends à une équipe qui va jouer à haute intensité, surtout en début de rencontre, pour faire oublier sa défaite de la semaine passée. »

« Ils vont être très préparés, surtout défensivement. Ils chercheront aussi à pousser vers l’avant dans leur stade. Nous, nous devrons démontrer la même intensité et être prêts pour ce qu’ils vont nous donner. »