Colin Kaepernick demeurera-t-il à San Francisco ?

Pendant que les rumeurs circulent sur le désir de Colin Kaepernick de rester ou non à San Francisco et sur celui des 49ers de conserver les services de leur quart-arrière, le nouvel entraîneur-chef de l’équipe de la Ligue nationale de football, Chip Kelly, a réaffirmé publiquement son intérêt.

Kelly a dit qu’il a parlé à Kaepernick plus tôt cette semaine et qu’il a toujours espoir de voir l’agile quart dans la formation des 49ers quand le programme de la saison morte débutera le 4 avril.

« J’aimerais pouvoir compter sur lui. Je suis un partisan de “Kap”», a dit Kelly jeudi lors d’un camp d’évaluation des joueurs de l’Université Stanford.

Le mois dernier, Kelly a déjà affirmé son intérêt envers Kaepernick lors du camp d’évaluation de la NFL, mais des rapports ont fait surface un peu plus tard, selon lesquels les agents de Kaepernick avaient demandé un échange au directeur général des 49ers, Trent Baalke. Ceux-ci n’ont pas répondu aux nombreuses demandes de confirmation de l’Associated Press.

Kelly a déclaré qu’il n’avait jamais ressenti ce genre d’intention directement de la part de Kaepernick.

« Ce sont ses agents qui ont parlé à Trent, a dit Kelly. Je n’ai jamais été du genre à me mêler de ce type d’histoires. J’ai parlé à “Kap” il y a deux jours. Nous avons eu une très bonne conversation. Il y a un côté affaires au sport. Mais s’il est ici le 4 avril, nous serons prêts à travailler avec lui. »

Kaepernick a compilé un dossier de 2-6 en huit départs la saison dernière avant d’être cloué au banc, ce qui a soulevé des questions sur l’avenir du quart qui a mené les 49ers jusqu’au match du Super Bowl lors de la campagne 2012.

Baisse de régime

Depuis ses succès cette saison-là, puis en 2013 quand les 49ers ont atteint le championnat de l’Association nationale de la NFL, Kaepernick n’est plus le même. Il a encaissé 52 sacs et a vu son rendement passer de 91,6 en 2013 à 86,4 la saison suivante, quand les 49ers ont raté les éliminatoires lors de la dernière campagne de Jim Harbaugh à la tête de l’équipe.

Ce fut encore pire sous l’entraîneur Jim Tomsula en 2015. Kaepernick a complété seulement 59 % de ses passes avec six touchés et cinq interceptions, pour un taux d’efficacité de 78,5. Blaine Gabbert a été le quart partant des Niners en deuxième moitié de saison.

On espère maintenant que le système offensif de Kelly, qui favorise les quarts mobiles, pourra revitaliser la carrière de Kaepernick s’il demeure à San Francisco.

Il devra d’abord retrouver la santé après avoir subi différents traitements pour des problèmes au pouce droit et au genou et à l’épaule gauches. Son contrat de 11,9 millions $US pour la saison 2016 deviendra garanti si son nom se retrouve toujours au sein de la formation des 49ers le 1er avril.

« Il dit qu’il se sent bien, a mentionné Kelly. Il dit qu’il est sur le sentier du retour, qu’il est en santé et qu’il a hâte de retourner sur le terrain. C’est ce qui est le plus important dans son cas, il doit être en santé. »