Kilde et Gut sacrés en super-G

Saint-Moritz, Suisse — Le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde a remporté le championnat de la saison de super-G après que deux de ses principaux rivaux eurent été incapables de terminer la dernière épreuve de la saison des finales de la Coupe de monde de ski alpin jeudi.

Cinq autres skieurs pouvaient encore espérer mettre la main sur le Globe de cristal de la spécialité. L’honneur est toutefois revenu à Kilde, qui s’est classé 2e, à un dixième de seconde du Suisse Beat Feuz.

Le champion olympique Kjetil Jansrud, également de la Norvège, a réalisé le même chrono que Kilde.

Le Québécois Erik Guay n’a pas complété la première manche.

Pour Feuz, il s’agit d’un deuxième triomphe consécutif. Mercredi, il avait devancé tous ses adversaires lors de la descente.

Il s’agit d’un premier Globe de cristal pour Kilde dans une discipline que son pays a dominée au fil des ans. La Norvège a remporté six des sept derniers titres olympiques en super-G.

L’athlète de 23 ans s’est présenté à Saint-Moritz avec un total de 335 points au classement cumulatif, suivi de son compatriote Aksel Lund Svindal (310), de l’Autrichien Vincent Kriechmayr (298) et de Jansrud (295).

Puisqu’une victoire rapportait 100 points, l’Américain Andrew Weibrecht et le Suisse Carlo Janka gardaient des chances mathématiques de terminer au sommet du classement.

Toutefois, Kriechmayr et Weibrecht ont tous deux raté une porte sur le capricieux tracé de Corviglia, de sorte que Kilde n’avait besoin que d’une 10e place pour s’assurer du titre.

Kilde a failli tout gâcher en milieu de parcours, mais il s’est ressaisi pour terminer avec le même temps que Jansrud.

En voyant son chrono final, il a brandi le poing dans les airs en guise de célébration.

Lindsey Vonn doublée

Chez les femmes, la Suissesse Lara Gut a remporté le Globe de cristal du super-G grâce à une 2e place lors de l’épreuve finale de la saison.

Gut, déjà assurée du 1er rang du classement général, a négocié le parcours de Corviglia en 1 min 19,34 s, soit 0,41 s derrière Tina Weirather, du Liechtenstein.

L’Autrichienne Cornelia Huetter a pris le 3e rang en 1 min 19,52s.

La Québécoise Marie-Michèle Gagnon a été l’une des sept participantes à échouer dans leur tentative de compléter la première manche.

Avant la dernière course de la saison, Gut accusait un recul de 19 points sur l’Américaine Lindsey Vonn. Cette dernière était absente après s’être blessée à un genou lors d’une chute survenue lors d’un super-G à Andorre le mois dernier.

Gut devait terminer parmi les six premières pour s’assurer du titre en super-G.

Du coup, elle a mis la main sur un deuxième titre en carrière dans la spécialité après sa conquête du Globe de cristal il y a deux ans.