Un dirigeant admet le lien entre les plaqués à la tête et l’ETC

Jeff Miller
Photo: David J. Phillip Associated Press Jeff Miller

Washington — Pour la première fois, un directeur exécutif de la NFL, Jeff Miller, a reconnu l’existence d’un lien entre les coups à la tête découlant de la pratique du football et l’encéphalopathie traumatique chronique (ETC).

Lundi, devant une commission du Congrès américain, Miller, le vice-président principal de la santé et de la sécurité à la NFL, a été interrogé sur l’existence d’un lien entre les plaqués au football et l’ETC. Sa réponse fut « de toute évidence, oui ».

La NFL n’avait jusqu’ici jamais admis de lien direct entre la pratique du football et l’ETC.

Miller a participé à une table ronde sur les commotions cérébrales devant la Commission de l’Énergie et du Commerce et cité la recherche de la Dre Ann McKee, la neuropathologiste de l’Université de Boston. Elle a découvert l’ETC chez 90 ex-joueurs de football professionnels.

L’ETC peut être détectée après la mort. Parmi les joueurs qui souffraient de l’ETC se trouvait notamment le membre du Temple de la renommée du football professionnel Junior Seau.