Marianne St-Gelais, championne du monde

Séoul — Pour la première fois de sa carrière, la Québécoise Marianne St-Gelais a été sacrée championne mondiale du 1500 m dans le cadre des championnats du monde de patinage de vitesse courte piste, disputés à Séoul, en Corée du Sud.

« On dirait que je n’y croyais pas tellement, du moins jusqu’à ce que je monte sur le podium et que j’obtienne ma médaille en fin de journée, a confié l’athlète de 26 ans, visiblement émue. C’est bien, parce que j’avais une autre course à disputer et que je voulais que mes émotions se tassent un petit peu. Je voulais un titre, je l’ai eu et je suis vraiment satisfaite. »
 

La meilleure performance de l’athlète de Saint-Félicien au 1500 m aux Mondiaux avait auparavant été une troisième place en 2013.

Éliminées en demi-finales, Kasandra Bradette, aussi de Saint-Félicien, et Valérie Maltais, de La Baie, ont respectivement terminé 14e et 16e.

La victoire de St-Gelais au 1500 m a semblé lui donner des ailes, puisqu’elle est ensuite montée sur la deuxième marche du podium au 500m. Elle a ainsi amélioré son meilleur classement en carrière sur la distance aux Mondiaux, soit une troisième position en 2010.

La Chinoise Kexin Fan, championne en titre, a été la seule à la battre, en demi-finales et en finale. Sa compatriote Chunyu Qu s’est adjugé la médaille de bronze.

« Je pense que je peux participer à toutes les finales ici, a confié St-Gelais, débordante de confiance. Pour l’instant, mon année me donne raison, ma façon de patiner me donner raison. Je sais que ça peut changer rapidement, que demain [dimanche] est un autre jour, mais mes résultats me rendent très fière. »

Kasandra Bradette a gagné la finale B, aboutissant au cinquième échelon du classement général. Écartée en quarts de finale, Valérie Maltais s’est retrouvée au 13e rang.

Au relais, St-Gelais, Bradette, Namasthée Harris-Gauthier, de Rosemont-La Petite-Patrie, et Audrey Phaneuf, de Saint-Hyacinthe, ont propulsé l’unifolié en finale en finissant deuxièmes de leur demi-finale.

Girard aboutit au pied du podium

Chez les hommes, Samuel Girard a été le meilleur patineur du pays en terminant quatrième au 1500m. L’athlète de Ferland-et-Boilleau a dominé sa vague en qualifications vendredi, puis celle en demi-finales devant Charles Hamelin samedi.

En finale, c’est le Chinois Tianyu Han qui s’est imposé, devançant dans l’ordre le Hongrois Shaoang Liu et le Sud-Coréen Se Yeong Park.

« Il y a avait très peu de temps entre les demi-finales et la finale, donc j’ai dû gérer mon énergie, a expliqué Girard, qui n’est âgé que de 19 ans. C’est sûr qu’être à une marche du podium, c’est décevant, mais on va prendre une étape à la fois et on verra demain. [...] Une quatrième place, c’est quand même bien. »

Hamelin, de Sainte-Julie, a été pénalisé pour un dépassement hasardeux aux dépens du Britannique Jack Whelbourne, qui a chuté et a terminé septième.

Girard, Hamelin, Charle Cournoyer, de Boucherville, et Alexander (Sasha) Fathoullin, de Calgary, l’ont par ailleurs emporté en demi-finales du relais, accédant du même coup à la finale.

Les finales des relais masculin et féminin seront présentées dimanche, de même que celles sur 1000m et 3000 m.