Galchenyuk possède tous les outils pour devenir un centre dominant

Alex Galchenyuk lançant devant le défenseur des Capitals Brooks Laich lors d’un match récent
Photo: Evan Vucci Associated Press Alex Galchenyuk lançant devant le défenseur des Capitals Brooks Laich lors d’un match récent

Les deux dernières semaines auront permis de prouver qu’Alex Galchenyuk possède tous les atouts pour devenir un centre complet et dominant dans la Ligue nationale de hockey, ont tour à tour affirmé Max Pacioretty et Michel Therrien.

La performance de trois points de Galchenyuk dans la victoire du Canadien contre les Stars de Dallas la veille a continué d’alimenter les discussions, mercredi matin. Galchenyuk a inscrit deux buts — dont le filet victorieux en prolongation — en plus d’ajouter une aide dans un gain de 4-3.

Pacioretty a notamment mis l’accent sur l’attitude de Galchenyuk, qui affiche beaucoup plus d’ouverture à l’idée d’améliorer le côté défensif de son jeu. Selon Pacioretty, un centre numéro un doit parfois accepter de faire des sacrifices, ce que font des joueurs comme Jonathan Toews, Anze Kopitar et Patrice Bergeron, qui ont tous contribué à des conquêtes de la coupe Stanley au cours des dernières années.

De son côté, Therrien a dit croire que Galchenyuk a tout le potentiel pour devenir un centre numéro un dominant, mais que le talentueux attaquant a dû passer à travers un processus pour arriver là où il est aujourd’hui. L’important, selon l’entraîneur-chef du Tricolore, c’est que Galchenyuk continue de progresser et de jouer avec beaucoup de confiance.

À ses sept derniers matchs, Galchenyuk a amassé neuf buts et une aide en plus de réussir quatre de ses six doublés cette saison.

Eller progresse

Lars Eller a participé à l’entraînement, mais dans des fonctions limitées. Par contre, il n’est pas impossible qu’il effectue un retour au jeu dès jeudi, face aux Sabres de Buffalo.

L’attaquant a patiné vêtu d’un chandail bleu clair, l’excluant de tout contact physique. « Je me sentais bien sur la patinoire ce matin. Ça s’améliore chaque jour. Je ne suis pas encore certain du moment où je pourrai revenir au jeu, mais les choses avancent dans la bonne direction. »

Eller n’a pas participé au match de mardi en raison d’une blessure au bas du corps. Selon Therrien, il traînait cette blessure depuis quelques rencontres.

Le Danois a indiqué qu’il s’était blessé pendant le voyage sur la côte du Pacifique, sans préciser au cours de match exactement. Il a aussi mentionné qu’il était blessé au « milieu du corps ».

Lundi, Therrien avait déclaré qu’il souffrait d’une blessure au haut du corps tandis que le Canadien a annoncé mardi soir qu’il était blessé au bas du corps.

En 66 matchs cette saison, Eller totalise 11 buts et autant de mentions d’assistance. À ses neuf dernières sorties, il a inscrit cinq points, dont deux buts.

Par ailleurs, le Canadien a confirmé que le défenseur Jeff Petry avait subi une opération pour une hernie sportive et que sa période de convalescence sera de 12 semaines. L’opération a été effectuée par le docteur David Mulder.

Dans un autre ordre d’idées, les défenseurs P.K. Subban et Andrei Markov étaient absents. Subban s’est prêté à une séance de traitements tandis que Markov a eu droit à une journée de congé.