Boston fait la fête aux Patriots

Tom Brady, le quart-arrière des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, a brandi, hier, le trophée Vince Lombardi devant des milliers de partisans rassemblés à Boston.
Photo: Agence Reuters Tom Brady, le quart-arrière des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, a brandi, hier, le trophée Vince Lombardi devant des milliers de partisans rassemblés à Boston.

Boston - Le quart-arrière Tom Brady et le propriétaire Robert Kraft tenaient à bout de bras deux trophées du Super Bowl, hier, alors que des milliers de personnes ont assisté, sous une pluie de confettis, au défilé des Patriots de la Nouvelle-Angleterre dans les rues de Boston.

«Nous sommes de retour, a crié Brady à la foule massée à l'Hôtel de Ville. Il n'était pas question de revenir sans le trophée Lombardi. Ce trophée est maintenant à sa place, avec vous, a-t-il ajouté.

Un trophée c'est bien. Deux c'est mieux. Mais j'en veux un troisième.»

Vainqueurs dimanche de leur deuxième Super Bowl en trois ans, les Patriots, installés dans des véhicules amphibies, ont défilé rue Boylston, escortés par des policiers. L'entraîneur Bill Belichick a rejoint Kraft et Brady dans la voiture de tête qui précédait le reste de l'équipe.

Kraft et Belichick ont souligné le concept d'équipe chez les Patriots, ce qui leur a permis d'inscrire 15 victoires consécutivement. «Une équipe peut atteindre ses objectifs si les joueurs oublient une partie de leur individualité. C'est ce que ces joueurs ont fait, et c'est pourquoi ils sont champions», a déclaré Belichick.

Un taux anormal d'absentéisme a été observé dans les écoles et les entreprises alors qu'un rassemblement était prévu à l'Hôtel de Ville afin de célébrer la victoire de 32-29 des Patriots sur les Panthers de la Caroline, à Houston.

Des milliers d'amateurs dont plusieurs portant le costume des révolutionnaires, ont convergé vers l'Hôtel de Ville, tôt mardi matin. En après-midi, la place était bondée de gens. Le long du parcours, les Patriots ont été salués par des milliers de partisans.