Le Canada se prépare pour la Coupe du monde de hockey - Quinn entraîneur de l'équipe canadienne ?

Toronto - C'est un secret de Polichinelle mais Pat Quinn refuse de confirmer sa nomination au poste d'entraîneur de l'équipe canadienne qui représentera le pays à la Coupe du monde de hockey cet été.

«Je n'ai vraiment rien à dire», a commenté hier l'entraîneur des Maple Leafs quelques heures avant le match Toronto-Chicago présenté au Air Canada Centre. Quinn a seulement dit qu'il aimerait à nouveau avoir la chance de représenter son pays.

Hockey Canada va rendre la nomination officielle vendredi lors d'un point de presse au Minnesota dans le cadre du match des étoiles. Quinn dirigera l'équipe de l'Association est lors de la rencontre de dimanche.

Quinn, âgé de 61 ans, sera secondé par Ken Hitchcock et Wayne Fleming, des Flyers de Philadelphie, et Jacques Martin, des Sénateurs d'Ottawa. Il s'agit du même groupe d'entraîneurs qui a mené le Canada à la médaille d'or aux Jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City.

«Il s'agit d'un choix logique», a fait valoir le centre des Leafs Joe Nieuwendyk. «Lorsque nous avons gagné à Salt Lake City, les entraîneurs ont joué un rôle important», a ajouté le médaillé olympique.

Les entraîneurs et les membres de la direction vont se réunir au Minnesota ce week-end afin de discuter de la composition de l'équipe. La Coupe du monde, la première depuis que les Etats-Unis ont battu le Canada en 1996, sera disputée du 30 août au 14 septembre.

Les huit pays inscrits devront dévoiler la composition de leur équipe respective à la mi-mai.

Wayne Gretzky, Kevin Lowe et Steve Tambellini doivent se rendre à Prague où aura lieu le championnat du monde du 24 avril au 9 mai.

En août, l'équipe canadienne va tenir un camp d'entraînement de 10 jours à Ottawa et disputera ensuite trois rencontres préparatoires, deux dans la capitale fédérale et une à Columbus.

«C'est une chose dont nous avons été privés [à Salt Lake City]. Nous aurons une sorte de camp d'entraînement», a dit Quinn.

Montréal, Toronto et St.Paul, au Minnesota, présenteront les matchs de la Coupe du monde du groupe nord-américain qui comprend le Canada, la Russie, la Slovaquie et les Etats-Unis.

La Finlande, l'Allemagne, la Suède et la République tchèque composent le groupe européen. Ces équipes joueront tous leurs matchs éliminatoires et deux rencontres quarts-de-finale en Europe.

Le Canada disputera son premier match le 31 août au Centre Bell contre les États-Unis. Cette rencontre opposera les champions olympiques aux vainqueurs de la dernière Coupe du monde.

La finale aura lieu le 14 septembre à Toronto, soit à la veille de l'expiration de la convention collective régissant les relations de travail entre la Ligue nationale et l'Association des joueurs.