La France bat le Canada en Coupe Davis

Baie-Mahault, Guadeloupe — Dépourvu de son joueur étoile Milos Raonic et de Daniel Nestor, l’un des meilleurs joueurs de double de l’histoire, le Canada devait s’attendre à connaître une sortie difficile contre la France au premier tour du Groupe mondial de la Coupe Davis.

Sans surprise, la France a complété son jeu blanc de 5-0 contre le Canada en remportant les deux derniers matchs de simple, dimanche.

« Nos joueurs ont fourni de vaillants efforts ce week-end, mais ce n’était pas assez pour battre une équipe aussi forte que celle de la France », a confié le capitaine de l’équipe canadienne Martin Laurendeau.

Richard Gasquet a d’abord battu Philip Bester 6-1, 7-6 (4).

« Je n’allais pas baisser les bras sans me battre, a dit Bester à propos de l’effort qu’il a fourni face à Gasquet. Ce week-end a été une excellente occasion pour moi et je dois repartir avec le positif et l’appliquer dans mes prochains tournois. Je dois rester en santé et continuer de m’améliorer. »

Abandon

Jo-Wilfried Tsonga a ensuite scellé l’issue du duel entre les deux pays après que Frank Dancevic eut lancé la serviette en raison d’une blessure aux pectoraux. Ironiquement, Dancevic venait de remporter la seule manche du week-end pour le Canada avant de devoir abandonner.

La France a donc accédé aux quarts de finale contre la République tchèque, en juillet. Quant au Canada, il devra disputer une rencontre de barrage, du 16 au 18 septembre, pour conserver sa place au sein du Groupe mondial.

Le Canada fait partie du Groupe mondial depuis cinq ans, soit depuis sa victoire de 2011 lors des compétitions du Groupe I de la zone des Amériques.

Victoire tchèque

Par ailleurs, Lukas Rosol a vaincu la recrue de 18 ans Alexander Zverev 6-2, 6-3, 6-1 pour donner une victoire de 3-2 à la République tchèque contre l’Allemagne en Coupe Davis, dimanche, propulsant ainsi son pays en quarts de finale.

Rosol, classé 50e au monde, a décoché 13 as et converti six de ses 12 balles de bris. Il a scellé l’issue de la rencontre après seulement 1 heure et 38 minutes de jeu.

Un peu plus tôt dimanche, Philipp Kohlschreiber avait créé l’égalité 2-2 à la suite de l’abandon de Tomas Berdych en raison d’une blessure à la cuisse droite. L’Allemand menait alors 6-3, 7-5.

Berdych, la septième raquette mondiale, a hissé le drapeau blanc après 1 heure et 41 minutes de jeu contre le meilleur tennisman allemand. Il avait reçu la visite d’un thérapeute après le cinquième jeu du premier set. Kohlschreiber a converti trois de ses cinq balles de bris, tandis que Berdych a laissé filer ses huit occasions.

La République tchèque affrontera la France, tombeuse du Canada, en quarts de finale en juillet prochain.

Le Royaume-Uni l’emporte

D’autre part, Andy Murray a retrouvé son aplomb après avoir laissé filer une avance de deux sets pour venir à bout de Kei Nishikori et permettre au champion en titre de la Coupe Davis, le Royaume-Uni, de battre le Japon 3-1 au premier tour.

Murray a infligé une défaite de 7-5, 7-6 (6), 3-6, 4-6, 6-3 à Nishikori, savourant du même coup son 14e triomphe de suite en Coupe Davis.

Ce marathon s’est poursuivi pendant presque cinq heures et fut très difficile pour Murray, qui disputait un troisième match en autant de jours. Il s’agissait de sa première compétition après une pause de cinq semaines, puisqu’il est devenu papa le 7 février.

Le Royaume-Uni affrontera en quarts de finale en juillet la Serbie, qui a défait le Kazakhstan 3-2 en fin de journée dimanche.