L’appel de Pistorius reste lettre morte

Johannesbourg — Le plus haut tribunal d’Afrique du Sud a refusé jeudi d’entendre l’appel de la condamnation pour meurtre de l’ancien champion paralympique Oscar Pistorius.

La décision de la Cour constitutionnelle signifie qu’un juge pourra imposer sa peine à Pistorius le 18 avril.

Un des avocats de Pistorius, Andrew Fawcett, a confirmé la décision du tribunal.

Pistorius a été reconnu coupable d’avoir tué sa petite amie, Reeva Steekamp, en 2013. Il s’était adressé à la Cour constitutionnelle en faisant valoir qu’un tribunal inférieur avait fait erreur en renversant sa condamnation pour homicide involontaire coupable, pour plutôt le trouver coupable de meurtre.

La condamnation minimale pour meurtre en Afrique du Sud est de 15 ans, mais un juge peut réduire cette peine sur la base de ce que la loi décrit comme étant des circonstances extraordinaires. Pistorius est actuellement assigné à résidence.