La diffusion d’événements sportifs en ligne reste une faible source de revenus

La diffusion d’événements sportifs en exclusivité via Internet va demeurer une faible source de revenus par comparaison avec la retransmission télévisée traditionnelle, a estimé mardi le président de CBS Sports, Sean MacManus.

CBS Sports est la filiale dédiée au sport de la grande chaîne gratuite américaine CBS.

« La majeure partie des audiences et des revenus sera toujours pour les chaînes de télévision, au moins pour ce qu’on peut voir de l’avenir », a déclaré le dirigeant, évoquant le cas de la NFL, la Ligue professionnelle de football américain.

Il s’exprimait lors de la conférence Leaders, à New York.

CBS détient une partie des droits de diffusion de la NFL et a retransmis en exclusivité le dernier Super Bowl, la finale du championnat, qui a réuni 112 millions de téléspectateurs aux États-Unis.

Sean MacManus a indiqué avoir vendu pour environ 325 millions de dollars d’écrans publicitaires pour la diffusion du Super Bowl sur CBS, mais seulement « 15 à 20 millions » de dollars via le site Internet.

Le vrai défi

Tout en reconnaissant que la diffusion en ligne et qu’Internet permettaient de toucher un public plus large que la télévision traditionnelle, le dirigeant a émis des réserves quant au bilan économique de cette option.

« L’audience est une chose. Monétiser cette audience est le vrai défi », a-t-il expliqué.

Sean MacManus a pris l’exemple du match de saison régulière Buffalo-Jacksonville diffusé en exclusivité sur Yahoo ! le 25 octobre dernier.

« Je pense que leurs revenus publicitaires étaient décents », mais « pas formidables », a-t-il avancé. « Je ne pense pas que vous verrez beaucoup de matchs diffusés en exclusivité sur des sites comme Yahoo !, Netflix ou Google ».

Dans le cadre des matchs du jeudi soir, la NFL a inclus dans l’accord signé avec les deux grandes chaînes gratuites CBS et NBC la possibilité de diffuser les matchs conjointement sur Internet.

La NFL n’a pas encore annoncé le nom du site Internet qui retransmettra ces rencontres.

« La bonne nouvelle pour nous est que les spots de publicité nationaux que nous vendons seront aussi diffusés sur la plateforme en ligne. Du coup, cela représente simplement des revenus supplémentaires pour nous », a souligné Sean MacManus.