L'équipe canadienne de Coupe Davis - Larose et Connell se méfient des Pays-Bas

Toronto — Les membres de l'équipe du Canada auront une chance de procurer à leur pays le premier triomphe de son histoire lors d'un match du groupe mondial de la coupe Davis alors qu'ils affronteront les Pays-Bas, à compter de vendredi, à Maastricht.

Grant Connell, le capitaine de la délégation du Canada, admet que les chances de victoires sont minces, du moins sur papier.

Les Pays-Bas enverront, entre autres, Martin Verkerk et Sjeng Schalken, deux joueurs classés parmi les 20 meilleurs au monde.

Mais Connell garde espoir en se tournant vers les succès d'autres équipes canadiennes lors d'autres grands rendez-vous sportifs.

«Les Canadiens ont toujours connu de grandes réussites lors d'événements sportifs par équipe, a noté Connell. Dans le fond, nous sommes un pays reconnu pour sa tradition de hockey et nos joueurs ont soit grandi en regardant des matchs à la télévision, soit en y jouant. Et comme lors des Jeux olympiques, la coupe Davis vous donne la chance de porter les couleurs de votre pays quelques fois par année.»

Les Québécois Frédéric Niemeyer, de Deauville, et Simon Larose, du Cap-de-la-Madeleine, composeront la moitié de la délégation canadienne. Les Ontariens Daniel Nestor, de Toronto, et Frank Dancevic, de Niagara Falls, compléteront l'équipe.

Niemeyer est le meilleur Canadien au classement de l'ATP, avec sa 170e place.

Il a connu ses meilleurs moments en 2003 en se qualifiant au tableau principal des Internationaux de Wimbledon et en remportant son match de premier tour face à l'Espagnol Felix Mantilla, 17e joueur mondial.

Larose occupe le 235e rang du classement général de l'ATP, mais il a retenu l'attention de tous les Québécois l'été dernier, en atteignant le troisième tour des Masters du Canada, au parc Jarry.