Les Broncos acclamés

Des milliers de personnes se sont massées dans les rues de Denver pour célébrer le championnat des Broncos.
Photo: David Zalubowski Associated Press Des milliers de personnes se sont massées dans les rues de Denver pour célébrer le championnat des Broncos.

Des dizaines de milliers de partisans ont salué leurs Broncos alors que les champions du Super Bowl 50 défilaient dans le centre-ville de Denver mardi, remettant à plus tard les grandes questions auxquelles l’équipe devra répondre pour assurer son avenir.

Au surlendemain de la victoire de 24-10 des Broncos sur les Panthers de la Caroline, des amateurs se sont massés le long du parcours de 2,5 kilomètres alors que d’autres étaient assis sur leur balcon ou sur le toit d’édifices environnants afin d’assister au défilé des joueurs sur une série de camions de pompiers. Le premier portait le numéro 18, celui du quart-arrière Peyton Manning, qui était debout sur celui-ci en compagnie du joueur par excellence du match de championnat de dimanche, le secondeur Von Miller, et d’Annabel Bowlen, la femme du propriétaire des Broncos, Pat Bowlen, qui a reçu le trophée Vince Lombardi.

Le quart réserviste de l’équipe, Brock Osweiler, se trouvait sur l’un des camions suivants. Il a autographié des ballons et les a lancés dans la foule tout au long du parcours.

Manning a évité les questions relatives à son avenir lors des festivités qui ont suivi le défilé. Et on ignore toujours si les Broncos pourront conserver tous les éléments de leur coriace défensive pendant la saison morte.

Extase

La parade a suivi un concert extérieur d’un trio de groupes musicaux du Colorado, dont Big Head Todd and the Monsters, à proximité de l’hôtel de ville et du Capitole de l’État du Colorado. La marée humaine était en extase par une matinée ensoleillée alors que les premières notes de musique se faisaient entendre. Une odeur de marijuana était perceptible dans le parc, même si en fumer en public est interdit par la loi au Colorado.

Les partisans se sont réunis des heures avant le concert et le défilé. Les écoles ont ouvert leurs portes mardi, mais les écoliers étaient nombreux dans la foule. Les établissements scolaires de la ville avaient permis à leurs étudiants de s’absenter de leurs cours à la condition que les parents aient donné leur autorisation.

Mark Bedenbender, qui avait l’une des meilleures places derrière une barrière de sécurité près d’Union Station, a rappelé que cet événement n’est pas seulement une occasion de fêter, mais aussi probablement le chant du cygne de Manning. « Je crois qu’il va se retirer au sommet, a-t-il dit. Quand il a perdu [au Super Bowl] il y a deux ans, on savait qu’il allait revenir. »

Les Broncos ont remporté dimanche un premier Super Bowl depuis 1999.

Les autorités n’ont pas voulu évaluer le nombre de spectateurs sur place. Lors du défilé de 1999, le centre-ville avait accueilli quelque 375 000 personnes. L’année précédente, lors de la première conquête du Super Bowl par les Broncos, ce sont environ 650 000 personnes qui s’étaient déplacées.

Les partisans des Broncos avaient déjà commencé les célébrations dimanche soir, quelques secondes avant la fin du match. Plusieurs d’entre eux ont envahi les rues du centre-ville pour des célébrations bruyantes mais plutôt paisibles.

La police a rapporté quelques arrestations seulement, la plupart pour des délits mineurs.