Ben Scrivens face à ses anciens coéquipiers

Pour certains, la chance d’affronter son ancienne équipe ou d’ex-coéquipiers représente un moment spécial au fil d’une saison, mais ce ne semble pas être le cas de Ben Scrivens.

Alors que les jeunes et talentueux Oilers d’Edmonton feront une escale au Centre Bell samedi après-midi, c’est Scrivens qui sera l’« heureux » élu pour tenter de mater une formation qui a marqué 12 buts en deux rencontres depuis le match des étoiles.

Menés par le prodige de 19 ans Connor McDavid, revenu au jeu mardi après une absence d’une trentaine de matchs en raison d’une fracture de la clavicule, les Oilers ont d’abord défait les Predators de Nashville 5-1 mardi avant de rosser les Sénateurs d’Ottawa 7-2 jeudi dans la capitale nationale. Lors de ces deux matchs, McDavid a amassé un total de cinq points, dont quatre mentions d’aide.

Inactif depuis le 26 janvier après une défaite aux mains des Blue Jackets de Columbus au Centre Bell, Scrivens tentera de signer un premier gain avec le Tricolore après avoir perdu lors de ses quatre premières sorties. Il cherchera surtout à mettre fin à une séquence de quatre défaites de l’équipe. Le Canadien de Montréal n’a pas gagné depuis le 23 janvier alors qu’il avait défait les Maple Leafs de Toronto 3-2 en fusillade au Centre Air Canada.

Quant à Scrivens, il affiche une moyenne de buts alloués par match de 3,85 et un taux d’efficacité de, 873 depuis que le Canadien a acquis ses services de l’organisation des Oilers en retour de Zack Kassian le 28 décembre.

Entre 2013 et 2015, Scrivens a disputé 78 matchs avec la formation albertaine et présenté un rendement de 24-37-11 et une moyenne de 3,12. Son taux d’efficacité s’est élevé à, 898 avec les Oilers.

« Je suis surtout heureux d’avoir une chance de renouer avec l’action », a déclaré Scrivens après une séance d’entraînement du Canadien au Complexe sportif Bell. « Je ne suis pas un gars très sentimental, et le fait de jouer contre les Oilers est pour moi un match comme un autre. »

Si Michel Therrien a annoncé le choix de Scrivens pour la rencontre de samedi, il n’a dévoilé aucune autre information quant à la composition de sa formation en vue de la seule visite des Oilers à Montréal cette saison.

Lors du seul autre match entre les deux équipes, le 29 octobre, les Oilers ont effacé un recul de 0-3 après une période et l’ontt emporté 4-3. Carey Price s’est blessé pour la première fois de la saison lors de cette rencontre et il a dû manquer huit matchs.

Lessio absent

La liste des blessés du Canadien comprend un nouveau nom puisque l’attaquant Lucas Lessio devra s’absenter pendant une période de deux à trois semaines en raison d’une blessure au bas du corps.

Lessio s’est blessé à un genou lors du match de mardi soir face aux Flyers de Philadelphie — son premier avec le Tricolore — à la suite d’une mise en échec du défenseur Radko Gudas à mi-chemin de la troisième période. Pour son geste, Gudas a écopé d’une punition majeure et d’une inconduite de partie, mais il n’a pas été sanctionné par la Ligue nationale.

Tirant alors de l’arrière 3-2, le Canadien n’a pas été en mesure d’égaler la marque pendant la supériorité numérique de cinq minutes, et il s’est incliné 4-2.

Lors de ce match, Lessio a joué pendant un peu moins de sept minutes et affiché un rendement de +1.

Par ailleurs, Carey Price était de retour sur la patinoire vendredi matin et il a semblé plus à l’aise que mercredi. Muni d’un bâton de gardien, d’un bloqueur et d’une mitaine, mais toujours sans jambières, Price a été vu effectuant des déplacements latéraux devant le filet. Celaa ne signifie toutefois pas qu’il reviendra au jeu prochainement.

« On est toujours au même point. Il n’est pas passé à l’autre étape, qui est de mettre son équipement. Je n’ai pas de mise à jour à donner, parce que je n’en ai pas. J’ai hâte de vous en donner, et la prochaine fois que je vais vous en donner une, c’est parce qu’il sera passé à l’autre étape », a déclaré l’entraîneur-chef Therrien.