Gary Bettman, jusqu’en 2022

Gary Bettman a signé une prolongation de contrat jusqu’en 2022.
Photo: Andrew Burton / Getty Images / Agence France-Presse Gary Bettman a signé une prolongation de contrat jusqu’en 2022.

Gary Bettman soutient que sa relation avec l’Association des joueurs de la LNH n’a jamais été aussi bonne.

Voilà peut-être pourquoi il sera commissaire de la LNH pendant encore longtemps.

Bettman a signé une prolongation de contrat jusqu’en 2022. Il a confirmé la nouvelle dimanche lors d’une entrevue avec le NHL Network dans le cadre des festivités du match des étoiles.

Il a ajouté que l’entente avait été signée il y a « plusieurs mois ».

Bettman est à la tête du circuit depuis 1993, quand il comptait seulement 24 équipes. La LNH compte maintenant sur 30 formations et on s’attend à ce que ce chiffre augmente dans les prochaines années.

Après la conférence de presse de Bettman samedi, il a déclaré que la Coupe du monde de hockey, les prolongations à trois contre trois et le match des étoiles de dimanche étaient « d’excellents exemples » de la bonne relation de travail qu’il a développée avec le directeur exécutif de l’Association des joueurs, Don Fehr.

Une stabilité

 

« Don a amené de la stabilité au syndicat des joueurs et c’est une bonne chose, a dit Bettman. Il est un bon collègue. Ça ne veut pas dire que nous nous entendons toujours parfaitement, mais la communication est bonne et nous trouvons des solutions. »

Ce ne fut certainement pas toujours le cas avec Bettman.

La LNH s’est retrouvée trois fois en lockout sous Bettman. Ces conflits de travail ont mené à l’annulation de la saison 2004-05 et à des saisons écourtées en 2012-13 et en 1994-95. La convention collective actuelle entre la LNH et l’Association des joueurs arrivera à échéance en 2022, la même année où le nouveau contrat de Bettman prendra fin. Les deux parties peuvent décider de mettre fin à la convention collective en 2019. La LNH peut exercer son option le 1er septembre 2019 et si elle ne le fait pas, l’AJLNH peut le faire deux semaines plus tard.

À voir en vidéo