Le Canada se ressaisit et assomme le Danemark

Mitch Marner a retiré une de ses sandales, l’a tenue comme s’il s’agissait d’un micro et s’est joint aux journalistes qui interviewaient son coéquipier Dylan Strome.

Strome a éclaté de rire et lui a soutiré sa sandale avant de répondre aux questions à propos des trios d’Équipe Canada junior. Marner et Strome ont marqué un but et récolté une mention d’aide chacun pour aider le Canada à vaincre le Danemark 6-1, lundi, en phase préliminaire du Championnat du monde de hockey junior.

Les joueurs canadiens sont de toute évidence plus détendus sur la patinoire et à l’extérieur de celle-ci après une décevante défaite de 4-2 contre les États-Unis samedi en lever de rideau du tournoi.

« Je crois que notre trio s’est amusé. Et je crois que ç’a aussi été le cas pour toute l’équipe », a confié Marner, qui a été jumelé à Brayden Point et John Quenneville pour la première fois dans cette compétition. « C’est bien de retourner au jeu et d’offrir une performance comme celle-là, surtout après le match contre les États-Unis. Nous devons nous assurer que nous serons prêts à jouer de nouveau dès mardi. »

Après la défaite de samedi, l’entraîneur canadien Dave Lowry et ses joueurs ont mentionné qu’il faudrait que l’équipe tire davantage au filet adverse. Ils ont agi en conséquence en décochant 58 lanceurs en direction du gardien Mathias Seldrup, plus de deux fois plus que contre les Américains.

« Nous voulions juste diriger davantage la rondelle vers le filet, a dit Marner. Je crois que ç’a été notre erreur dans le premier match, ne pas lancer suffisamment. Nous avons vraiment mis l’accent sur la circulation autour du filet adverse. Tous les gardiens qui participent à ce tournoi sont exceptionnels lorsqu’ils peuvent voir la rondelle, il faut donc créer de la circulation autour d’eux et nous assurer que la rondelle atteigne le filet. »

De la profondeur

Anthony Beauvillier, Quenneville, Matt Barzal et Lawson Crouse ont inscrit les autres buts du Canada (1-1). Alexander True a inscrit l’unique filet du Danemark (1-1), tandis que Seldrup a effectué 52 arrêts.

« Nous voulons gagner », a dit Marner, qui a été repêché au 4e rang par les Maple Leafs de Toronto au repêchage de la Ligue nationale l’été dernier. « Tout le monde a bien joué [lundi], nous avions beaucoup de profondeur, et presque tout le monde a amassé au moins un point. Tous nos trios sont menaçants en attaque. »

Mason McDonald a repoussé 10 tirs — aucun en troisième période — dans ce qui a probablement été son dernier départ de la ronde préliminaire.

« Je ne me souviens pas d’avoir été si peu sollicité », a dit McDonald, qui a confié avoir travaillé très fort afin de demeurer concentré en troisième période. « Ce devait être chez les pee-wees à l’époque. »

De toute évidence, McDonald cédera sa place à Mackenzie Blackwood mardi, lorsque les Canadiens affronteront la Suisse (0-2). Blackwood devait purger les deux derniers matchs d’une suspension de huit rencontres avant de pouvoir endosser l’uniforme canadien.

Même s’ils étaient dominés 11-4 dans la colonne des tirs après presque 13 minutes de jeu, les Danois ont été les premiers à s’inscrire au tableau lorsque True a déjoué McDonald alors que celui-ci était étendu sur la glace. Beauvillier a créé l’égalité 1-1 un peu plus d’une minute plus tard.

L’attaque du Canada a trouvé son rythme en deuxième période avec trois buts au cours des six premières minutes. Quenneville a fait 2-1 à la 2e minute, profitant du fait que Seldrup avait la vue obstruée.

Même si c’est Quenneville qui a obtenu le but, Marner a fait le plus gros du travail en déviant un tir de son coéquipier dans le filet. Barzal a ensuite fait 3-1 après avoir pris de vitesse deux défenseurs danois et décoché un tir frappé qui est passé par-dessus l’épaule de Seldrup lors d’une supériorité numérique.

Crouse a ajouté à l’avance 51 secondes après le but de Barzal.

Un beau jeu de passes a offert au Canada une avance de quatre buts lorsque Point a remis la rondelle à Strome, qui a repéré Marner seul au cercle d’engagement droit. Après une brève hésitation, il a fait mouche d’un tir frappé.

L’attaque canadienne a poursuivi sur sa lancée en troisième lorsque Strome a profité d’une attaque massive.

Linus Soderstrom se dresse devant les États-Unis

Linus Soderstrom a repoussé 46 tirs et Alexander Nylander a marqué l’unique but de la rencontre dans une victoire de 1-0 Suède contre les États-Unis au Championnat du monde de hockey junior lundi.

Nylander a réussi son but lors d’une échappée en deuxième période. Il totalise un but et quatre mentions d’aide dans ce tournoi et occupe la tête des pointeurs de la Suède, qui présente une fiche de 2-0 dans le groupe A.

Les Américains n’ont pu marquer malgré huit supériorités numériques.

« Les gars ont suivi le plan de match. La seule chose que nous n’avons pu réussir, c’est de trouver le filet. Nous avons eu une foule d’occasions, mais il faut reconnaître le brio de leur gardien. Il a été sensationnel, a confié l’entraîneur américain, Ron Wilson. Notre attaque massive a bien fonctionné, nous avons contrôlé la rondelle et nous aurions dû obtenir quatre ou cinq buts ce soir. Mais parfois, vous affrontez un gardien imbattable. »

Dans d’autres matchs, des buts de Dominik Lakatos et David Pastrnak ont mené la République tchèque à un gain de 2-0 face à la Slovaquie, et Kirill Kaprizov a contribué à une victoire de 6-4 de la Russie contre la Finlande grâce à une récolte d’un but et une passe.