Le baseball majeur refuse de réintégrer Pete Rose

Le commissaire du baseball majeur, Rob Manfred, estime que ce serait un risque inacceptable pour l’intégrité du baseball que de réintégrer Pete Rose (sur la photo).
Photo: John Minchillo Associated Press Le commissaire du baseball majeur, Rob Manfred, estime que ce serait un risque inacceptable pour l’intégrité du baseball que de réintégrer Pete Rose (sur la photo).

Le commissaire du baseball majeur, Rob Manfred, a rejeté la demande de réintégration de Pete Rose, invoquant les problèmes de jeu répétés de celui-ci et la preuve qu’il a parié sur des matchs des Reds de Cincinnati alors qu’il jouait pour eux.

Dans une lettre adressée à Rose et rendue publique lundi, Manfred explique que le roi des coups sûrs de l’histoire des ligues majeures n’a pas été entièrement honnête au sujet de ses paris sur les matchs de baseball.

Au fil de quatre pages, Manfred dit que Rose a avoué qu’il continuait de parier légalement sur des courses de chevaux et d’autres sports, dont le baseball. Le commissaire note aussi que Rose continue de parier sur les matchs de baseball légalement même si cette pratique lui a causé des problèmes. Il ajoute que ce serait un risque inacceptable pour l’intégrité du baseball que de réintégrer Rose dans ces circonstances.

Ray Genco et Mark Rosenbaum, les avocats de Rose, ont dit que le principal intéressé commentera la décision mardi au bar sportif qu’il possède à Las Vegas.

En août 1989, Rose a accepté d’être banni à vie après qu’une enquête de l’avocat John Dowd, mandaté par le baseball majeur, eut révélé que Rose avait souvent parié sur une victoire des Reds quand il jouait pour eux ou était leur gérant, de 1985 à 1987.

Nouvelles preuves

Manfred a maintenu les conclusions du rapport de Dowd et a dit que le baseball majeur a obtenu de nouvelles preuves qui n’étaient pas accessibles à Dowd, sous la forme d’un carnet datant de 1986 où sont notés des paris. Ce carnet était gardé par Michael Bertolini, un associé de Rose.

Manfred dit que lorsqu’il a rencontré Rose, maintenant âgé de 74 ans, le membre de 17 équipes d’étoiles n’a pas dévoilé au départ qu’il continue de parier, une omission que Manfred a qualifié de « troublante ».

Le fait d’être banni interdit à Rose de travailler pour un club des majeures ou une filiale, mais il peut faire des apparitions en obtenant l’accord de Manfred.

Il peut toutefois travailler pour une tierce partie comme le réseau de télévision Fox, pour qui Rose a agi comme analyste cette année.

Rose a demandé à être réintégré en septembre 1997. Il a rencontré le prédécesseur de Manfred, Bud Selig, en 2002, mais celui-ci n’a jamais pris de décision dans le dossier.

Manfred a succédé à Selig en janvier cette année. Rose a de nouveau fait une demande en février, puis il a rencontré Manfred en septembre.

Rose a été la recrue de l’année de la Ligue nationale en 1963, le joueur par excellence du circuit 10 ans plus tard, et le joueur par excellence de la Série mondiale en 1975.

Trois fois champion frappeur de la Nationale, il a obtenu 4256 coups sûrs de 1963 à 1986, surpassant la marque de 4191 établie par Ty Cobb 1905 à 1928.

En vertu d’une décision prise en 1991, Rose n’est pas admissible pour figurer sur le bulletin de vote donnant accès au Temple de la renommée du baseball.

Le président des Reds, Bob Castellini, a dit espérer que le Temple finisse par changer d’avis. « Nous et les partisans trouvons qu’il mérite cette chance », a t-il dit.