Les Packers accueillent trois de leurs piliers

Aaron Rodgers parle souvent avec fierté de l’histoire des Packers de Green Bay, une concession qui a eu le privilège d’accueillir en ses rangs trois des plus grands quarts-arrière dans l’histoire de la Ligue nationale de football. Et les trois pourraient se retrouver au Lambeau Field pour une mémorable soirée de Thanksgiving jeudi.

Rodgers est certain d’y être alors que les Packers affronteront les Bears de Chicago. À la mi-temps, une cérémonie permettra de rendre hommage à Brett Favre, dont le numéro 4 a été retiré par l’équipe, un événement auquel espère assister l’autre membre du prestigieux trio, Bart Starr.

« En effet, c’est merveilleux, c’est merveilleux pour les Packers, a déclaré Rodgers mardi. Nous ne verrons pas la cérémonie pendant la demie, mais ce sera une journée extraordinaire pour tous les partisans des Packers. »

Il s’agira de la conclusion d’un processus de réconciliation entre Favre et la concession qu’il a aidé à relancer lorsqu’il s’est pointé à Greeen Bay en 1992. Favre a effectué un retour triomphal à Lambeau en juillet, lorsque les Packers ont tenu une cérémonie pour l’introniser au Temple de la renommée de l’équipe et retirer son chandail.

Les deux parties ont connu un douloureux divorce en 2008. Favre a été remplacé par Rodgers, un choix de repêchage de 1er tour qui a agi comme réserviste pendant trois ans.

« Je pense que la guérison a été réussie pour tout le monde », estime Rodgers.

Un peu d’humour

C’est un processus qui s’est bâti au fil des ans et qui, pour Rodgers et Favre, a peut-être commencé pendant quelques minutes humoristiques lors de la cérémonie de remise des trophées de la NFL en 2013.

« Ça s’est mis en marche lorsque nous avons rigolé ensemble sur la scène, s’est rappelé Rodgers. C’est la bonne chose à faire, et ce sera merveilleux de le voir faire son entrée au Temple de la renommée du football professionnel l’an prochain. »

Selon le sentiment général, Favre sera élu à Canton à sa première année d’admissibilité en février prochain.

Quant à Starr, aujourd’hui âgé de 81 ans, il a sa place au Panthéon depuis longtemps après avoir, entre autres exploits, aidé les Packers à gagner les deux premiers matchs du Super Bowl au milieu des années 1960.

L’un des joueurs les plus adulés de l’histoire des Packers, Starr se remet de deux accidents vasculaires cérébraux et d’une crise cardiaque, mais les membres de sa famille espèrent qu’il pourra être de la partie jeudi soir.

« Cherry et moi sommes tellement emballés au sujet de notre voyage à Green Bay », a déclaré Starr lors d’une entrevue accordée à une station de télévision de Milwaukee et diffusée lundi.

Selon Rodgers, Starr l’a toujours « grandement encouragé » dès le moment où il a été repêché en 2005. Rodgers adore les histoires que Starr lui a racontées au sujet de ses participations au Super Bowl ou aux matchs de championnat de la NFL.

« C’est toujours plaisant d’être à ses côtés. Il est un homme tellement positif et encourageant. Ce sera merveilleux de le voir », a déclaré Rodgers.