Canadien 4, Flyers 1 - À cinq points du sommet de l'Association de l'Est

Philadelphie - Le Canadien ne dérougit pas. Il a entrepris une semaine constituée de tests sérieux en remportant une première victoire en trois affrontements contre les Flyers, co-meneurs de l'Association Est, 4-1, mardi, à Philadelphie.

Le Canadien a bien profité de ses chances, Richard Zednik ayant marqué ses 16e et 17e buts, deux beaux filets, lors des deux premiers avantages numériques. Jan Bulis et Michael Ryder ont complété à forces égales à la troisième période.

Ryder a aussi obtenu deux aides, tout comme Mike Ribeiro et Saku Koivu. Il a aussi fait la troisième passe lors du premier but de Zednik, qui a par ailleurs visé à côté du filet à l'occasion d'un lancer de punition.

En tête des compteurs du Canadien avec une fiche de 11-29-40, Ribeiro totalise 14 points à ses neuf dernières rencontres et 25 en 23 depuis qu'il a été laissé dans les gradins pour un match.

Simon Gagné a privé José Théodore d'un sixième blanchissage à 1:18 de la fin en parvenant à s'approcher de lui sans être importuné pour le déjouer habilement après une mise en jeu gagnée par Keith Primeau. Il s'agissait du deuxième but de Gagné en 26 matchs. Ryder a immédiatement repris ce but.

Le Tricolore a une fiche de 8-1-2 à ses 11 derniers matchs, séquence au cours de laquelle il a surclassé ses adversaires 37-15. Il n'est plus qu'à trois points des Flyers de Philadelphie, co-meneurs de l'Association de l'Est avant les matchs d'hier. Et plutôt que de regarder en arrière au classement, on commence sérieusement à regarder devant, comme l'a avoué Richard Zednik, auteur de deux buts dans la victoire. «On ne va pas s'emporter avec une seule victoire, a prévenu Claude Julien, mais on a dit au début de la semaine qu'on voulait voir où on en était face aux équipes devant nous. C'est une bonne façon de commencer. C'est certain qu'on apprécie de se rapprocher des Flyers et d'autres équipes, mais il reste encore des matchs contre New Jersey et Toronto.

«C'est plaisant de battre une équipe qui nous devance comme ça», a de son côté déclaré Zednik, qui a confirmé se sentir de plus en plus à l'aise en compagnie de Mike Ribeiro, et aussi de Michael Ryder, en avantage numérique.